Red Bull : Les pilotes disposent d'une liberté de parole

Avant le Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel a contribué à la polémique concernant le bruit des nouveaux moteurs V6 turbo

Avant le Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel a contribué à la polémique concernant le bruit des nouveaux moteurs V6 turbo. Le quadruple Champion du Monde avait tenu

des propos très durs

à l'encontre de la nouvelle réglementation technique, résumant ce nouveau bruit à de la "m****".

Ces propos ont beaucoup divisé, et la FIA n'a certainement pas apprécié cette sortie. Pour autant, Vettel ne devrait pas risquer de sanction, et le Président Jean Todt devrait avoir l'occasion de s'entretenir avec lui sur le sujet lors du Grand Prix de Bahreïn le week-end prochain.

Chez Red Bull Racing, on précise que la liberté de parole des pilotes sera préservée et qu'aucune consigne ne sera donnée à Vettel ou Ricciardo pour éventuellement brider leur discours.

"Tous les pilotes sont autorisés à exprimer leur propre opinion", souligne Christian Horner, team principal de l'écurie Championne du Monde. "Sebastian a exprimé son opinion et je ne pense pas que l'on doit condamner un pilote qui donne son avis. Il existe des différences d'opinion et tout le monde a le droit d'avoir la sienne."

"Je pense qu'il devrait être applaudi pour avoir dit ce qu'il pense. Mais malheureusement nous vivons dans un monde du politiquement correct. Une partie de la philosophie Red Bull, c'est que les pilotes disposent d'une liberté de parole et d'expression, même si c'est parfois inconfortable pour l'équipe."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Jean Todt
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités