Red Bull et McLaren divisés sur la disparition des motorhomes

La Formule 1 envisage d'interdire l'utilisation de motorhomes propres aux écuries dans le cadre de son projet "zéro carbone" pour 2030, ce qui ne fait pas l'unanimité dans le paddock.

Red Bull et McLaren divisés sur la disparition des motorhomes

Manager sportif de la F1, Ross Brawn a récemment fait cette suggestion, alors que les équipes de Formule 1 se déplacent sur les Grands Prix européens avec d'immenses structures qui font office de quartiers généraux le temps du week-end. Lors des autres épreuves, les circuits fournissent – et facturent – des installations temporaires, dispositif qui pourrait donc être étendu sur l'ensemble des courses.

Lire aussi :

Mais s'il y a une écurie qui voit les choses en grand quant à son motorhome, c'est bien Red Bull, qui se fait notamment remarquer avec son Energy Station dans le port de Monaco. Autant dire que cette idée ne soulève pas l'enthousiasme de la marque au taureau. Interrogé par Motorsport.com au sujet de la suggestion de Brawn, Horner répond : "Il faut que Ross regarde ses propres Accords Concorde car leur ébauche [pour la période à partir de 2021] n'y fait aucunement référence. Je ne sais donc pas trop de quoi il parle."

"Mais [le motorhome Red Bull] est très écologique, il est entièrement fait de bois, et je pense que pour les courses européennes, l'hospitalité est la base de l'équipe, c'est son foyer. Cela a du sens. Bien sûr, nous survivons tous aux courses sur les autres continents ; on nous fait payer une fortune pour une tente et des chaises, donc ce qui est vital pour l'avenir à mon avis, c'est que le promoteur prenne ces coûts en charge. Afin d'avoir une certaine quantité d'infrastructures et de ne pas se retrouver à acheter des tentes à chaque Grand Prix où l'on va dans le monde."

Hospitalité Red Bull

En revanche, Zak Brown se montre favorable à l'idée de Ross Brawn, bien que le McLaren Brand Centre fasse probablement partie des motorhomes les plus impressionnants en Formule 1. "La réalité est que nous travaillons le plus souvent dans des infrastructures temporaires, et nous nous y adaptons relativement bien", souligne le directeur de l'écurie britannique. "Les Singapour, Mexico, Abu Dhabi et autres Bahreïn ont tous de très bonnes infrastructures."

"Je pense donc que nous soutiendrons ce projet. Nous voulons comprendre ce qui sera fourni par le circuit, car certains font du meilleur travail que d'autres ; nous devons nous assurer d'avoir suffisamment de place pour nos sponsors, pour nos ingénieurs, pour notre équipe."

"Ensuite, je pense vraiment que c'est un moyen de se démarquer. Je souhaite donc, lorsque nous emménageons dans des infrastructures temporaires, que nous ayons la possibilité de les personnaliser suffisamment pour différencier la marque McLaren des autres. Mais je pense que c'est faisable. Nous aimons donc cette idée en général."

partages
commentaires
C'était un 11 avril : Senna triomphe, Prost sombre

Article précédent

C'était un 11 avril : Senna triomphe, Prost sombre

Article suivant

Williams pourrait changer son modèle économique

Williams pourrait changer son modèle économique
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021