Red Bull modifie sa procédure d'arrêt au stand

Suite à une enquête interne très précise, Red Bull Racing va modifier la procédure utilisée lors de ses arrêts au stand

Suite à une enquête interne très précise, Red Bull Racing va modifier la procédure utilisée lors de ses arrêts au stand.

Le week-end dernier, la RB9 de Mark Webber a été relâchée de son emplacement durant le Grand Prix d'Allemagne, alors que la roue arrière-droite n'était pas fixée.

Le drame a été évité de peu, mais la roue baladeuse s'en est allée heurter un cameraman dans la voie des stands, qui s'en est heureusement sorti avec des blessures qui n'ont pas mis sa vie en danger.

L'enquête menée par l'équipe révèle que le mécanicien chargé de la roue arrière-droite a malencontreusement vu son pistolet pneumatique lui glisser des mains, entraînant un appui sur le déclencheur prévu pour valider la manœuvre. En effet, Red Bull Racing utilise un système qui envoie un signal instantané et très clair lorsque chaque mécanicien a terminé son changement de roue. C'est ce qui explique pourquoi le système de feux lumineux est passé au vert, laissant croire à Mark Webber qu'il pouvait repartir.

L'écurie championne du monde va donc procéder à des modifications pratiques et techniques afin qu'un tel incident ne se produise plus. Un mécanicien placé devant la voiture devrait désormais aussi pouvoir intervenir en cas de dysfonctionnement, afin de retenir la monoplace.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités