Red Bull n'a que l'embarras du choix

Alors que Daniel Ricciardo semblait destiné à être annoncé par Red Bull comme le successeur de Mark Webber dès ce weekend, les événements ont pris une tournure inattendue dans le petit monde de la Formule 1

Alors que Daniel Ricciardo semblait destiné à être annoncé par Red Bull comme le successeur de Mark Webber dès ce weekend, les événements ont pris une tournure inattendue dans le petit monde de la Formule 1.

Christian Horner, directeur de l'équipe, a affirmé que les négociations avec Kimi Räikkönen n'était pas terminées, contrairement à ce qu'avait dit son manager Steve Robertson, et s'est même fendu d'un commentaire taquin vis-à-vis de la presse : “Nous avons plus d'options que vous ne pouvez l'imaginer”.

Par conséquent, tout peut être envisagé, comme la venue d'un Fernando Alonso déjà évoquée par quelques médias cette semaine, ou celle d'un Jenson Button qui s'est empressé de faire remarquer qu'il n'avait pas encore signé le nouveau contrat que lui a proposé McLaren.

À l'heure actuelle, nous n'avons que l'embarras du choix, nous avons de très bonnes options”, a déclaré Horner à Sky Sports F1. “Nous allons prendre notre temps pour nous assurer que nous prenons la bonne décision”.

Le team principal de Red Bull n'exclut dont pas la piste Räikkönen, malgré les rumeurs de la saison folle l'envoyant de retour chez Ferrari ou chez McLaren. “A-t-il signé chez quelqu'un d'autre ? C'est à lui de voir. C'est le manager de Kimi qui l'a écarté, je pense. Je n'ai vu que ce que vous avez vu”, affirme l'Autrichien.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Daniel Ricciardo , Steve Robertson
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités