Red Bull n'attend pas de solution miracle avec le KERS

Contrairement au premier Grand Prix de la saison, les pilotes Red Bull Racing ont pu utiliser leur système KERS en qualifications comme en course à Sepang

Contrairement au premier Grand Prix de la saison, les pilotes Red Bull Racing ont pu utiliser leur système KERS en qualifications comme en course à Sepang. Sebastian Vettel a d'ailleurs reconnu que sans ce système, il n'aurait pas pu signer la pole position.

Mais pendant le Grand Prix, Vettel comme Webber ont connu de sérieux ennuis. L'Australien en a été privé dès le départ, ce qui a lourdement handicapé son envol, et l'Allemand en a été privé définitivement pour la fin de sa course.

Selon Adrian Newey, le système KERS de la RB7 n'en est qu'à ses balbutiements et il ne faut attendre aucune solution miracle lors des prochaines semaines.

"La réalité, c'est que ce système n'est qu'à ses débuts. Nous ne sommes pas l'équipe d'un constructeur, donc nous devons développer le KERS nous-mêmes, ce qui n'a pas été notre domaine d'expérience par le passé" a expliqué Newey à Autosport.

"Nous le faisons également avec des ressources limitées, un budget limité et avec une expérience limitée, donc nous sommes dans une courbe d'apprentissage rapide. Combien de temps cela nous prendra pour atteindre le sommet de cette courbe d'apprentissage, cela reste à voir."

Au fil du temps, plusieurs problèmes se sont accumulés avec le système KERS de Red Bull Racing, mais Newey ne pense pas que cela soit dû principalement à son approche très agressive dans la conception de la monoplace. Il est aussi revenu sur les soucis qui ont touché les deux RB7 en course à Sepang.

"Avec Mark, nous avions un problème qui faisait qu'il ne pouvait pas du tout l'utiliser pendant la course, y compris au départ. Il a eu un problème dans le tour de formation. C'était un problème nouveau, pas un problème que nous avions eu auparavant," a souligné le directeur technique.

"Avec Seb, nous avons eu un problème qui faisait que nous aurions pu continuer à courir avec, mais d'un point de vue sécuritaire nous avons cru bon de le désactiver et de ne pas prendre de risques."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités