Red Bull se fixe un objectif d'écart avec Mercedes à Melbourne

partages
commentaires
Red Bull se fixe un objectif d'écart avec Mercedes à Melbourne
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Fabien Gaillard
21 mars 2018 à 16:30

Red Bull pense qu'un déficit de 0,5 seconde au tour par rapport aux favoris que sont Mercedes lors du Grand Prix d'Australie sera suffisant pour se placer dans la lutte pour des victoires cette année.

Max Verstappen, Red Bull Racing, au stand
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing avec son casque
La garage Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Les préparatifs du garage Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Alors que l'équipe est optimiste au sujet de son line-up et des progrès faits par son châssis, elle reste dans l'incertitude au sujet de la façon dont son motoriste, Renault, peut lutter face à Mercedes.

Mais à la veille de la manche inaugurale de la saison, le propriétaire de Red Bull, Dietrich Mateschitz, est clair concernant la façon dont il va juger si son écurie a atteint ou non l'objectif de l'hiver.

"Nous ne savons pas exactement ce que Mercedes a fait jusqu'ici et l'avantage dont ils vont disposer, mais si nous sommes 0,5 seconde derrière, nous pourrons les rattraper avec notre châssis et nos pilotes", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Si nous sommes une seconde derrière, l'écart sera trop important pour nous battre pour des victoires. Globalement, j'imagine que Ferrari et Red Bull sont plus proches de Mercedes."

Max Verstappen abonde dans le sens de Mateschitz concernant le fait que l'objectif d'une demi-seconde allait être un marqueur important pour l'équipe. "En fin de saison [2017], nous étions plus compétitifs donc j'espère qu'avec les essais hivernaux et le début de saison ici nous allons être encore un peu plus proches", a-t-il déclaré à Melbourne.

"Je pense que Mercedes est toujours l'équipe à battre. Je pense qu'ils sont toujours très rapides. Mais ayons un meilleur début de saison que l'an passé. Et je pense qu'ensuite, assurément, si nous sommes dans la demi-seconde, nous pourrons clairement nous battre sur certaines pistes."

Daniel Ricciardo, de son côté, croit qu'une rentrée solide à Melbourne est essentielle pour que l'équipe concrétise ses ambitions. "En tant qu'équipe, je pense que ça serait immense. Et je pense, si jamais les autres équipes ne sont pas déjà réveillées, que ça va les alerter."

"Je pense que si nous connaissons un solide [début de saison], ce sera une déclaration de foi sur le long terme cette année et cela montrera que nous allons nous battre pour le championnat. Donc, ouais, il serait fantastique de démarrer du bon pied."

Même s'il n'est pas certain de la forme exacte de Red Bull, Mateschitz a confiance dans le fait que la structure de Milton Keynes et son écurie soeur Toro Rosso sont dans un meilleur était qu'il y a un an.

"Je dois admettre qu'au début de l'année passée, nous n'avons pas eu qu'un problème de moteur mais aussi de châssis. Nous avons dû [le] redévelopper pendant la première moitié de saison et avons été compétitifs à partir du milieu d'année."

"Cette saison est différente. Chez Toro Rosso, le moteur Honda tourne comme une horloge, est fiable et, en puissance, est égal à Renault."

"Red Bull a mis en piste une excellente voiture. Le moteur Renault semble avoir un meilleur agrément de conduite et être fiable. Cependant, nous ne savons pas exactement à quel point les données du banc d'essai sont fiables. Globalement, j'imagine que nous sommes plus proches des avant-postes en termes de moteur et de châssis que l'année passée."

Avec Gerhard Kuntschik, Erwin Jaeggi et Andrew van Leuween.

Prochain article Formule 1
Vidéo - Le guide du circuit de l'Albert Park à Melbourne

Article précédent

Vidéo - Le guide du circuit de l'Albert Park à Melbourne

Article suivant

F1 2018 - 10 équipes et 20 pilotes au départ

F1 2018 - 10 équipes et 20 pilotes au départ
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités