Red Bull passe le crash test à la dernière minute

L'écurie Red Bull Racing s'est rendue à Melbourne sans avoir passé avec succès toutes les séances de crash test imposées par la fédération internationale pour valider la participation des monoplaces

L'écurie Red Bull Racing s'est rendue à Melbourne sans avoir passé avec succès toutes les séances de crash test imposées par la fédération internationale pour valider la participation des monoplaces.

Ce n'est que quelques heures avant le début de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie que l'équipe autrichienne a validé la dernière phase du crash test, obtenant ainsi l'aval de la FIA pour participer aux essais avec la RB3.

Red Bull n'est pas la seule écurie à avoir réussi le crash test très tard puisque la RA108 conçue par Honda Racing n'a obtenu son billet d'entrée que la semaine passée.

"Les crash tests ont été programmés très tard, et le dernier d'entre eux a été passé il y a quelques jours, sans aucun souci. C'était tardif, mais il n'y avait pas de problème," a expliqué Nick Fry.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Fry
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités