Red Bull perçoit une forme de "suffisance" chez Mercedes

L'erreur commise par Mercedes et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Russie nourrit autant les regrets que les espoirs chez Red Bull.

Red Bull perçoit une forme de "suffisance" chez Mercedes

Christian Horner constate une tendance chez les Champions du monde après la double pénalité reçue par Lewis Hamilton à Sotchi, en raison de deux essais de départ réalisés dans une zone non prévue à cet effet avant la course. Le directeur de Red Bull Racing fait le lien avec une autre erreur commise par Mercedes il y a quelques semaines, quand un arrêt au stand a été effectué à Monza alors que la pitlane était fermée. Là aussi, une lourde pénalité avait privé Hamilton de lutter pour la victoire finale.

Lire aussi :

En Russie, les mésaventures du pilote britannique ont profité à son coéquipier Valtteri Bottas, qui a renoué avec les lauriers, mais aussi à Max Verstappen, qui a ainsi pu s'intercaler sur le podium entre les deux Mercedes. L'écurie allemande conserve une très forte capacité d'exécution et ces erreurs demeurent rares, mais leur existence ces derniers temps prouve qu'il y a des failles à exploiter pour la concurrence.

"C'est pourquoi nous aimerions désespérément avoir une voiture pour les défier, car je pense que sur le plan opérationnel, nous avons une équipe forte", fait remarquer Horner. "Nous l'avons de nouveau démontré avec l'arrêt au stand le plus rapide [1"86 pour Verstappen, 1"89 pour Albon], et si nous n'avons pas battu le record, nous en étions très, très proches."

"Nous ne pouvons nous concentrer que sur nous-mêmes. Ils [Mercedes] ont naturellement rencontré des problèmes, et quand on est constamment aux avant-postes, c'est parfois plus facile d'être l'équipe qui a l'étiquette de challenger. Parfois, quand vous connaissez une telle période de domination, la suffisance peut s'installer."

Cette analyse qui ouvre l'appétit de Red Bull en vue de la saison prochaine se teinte cependant de réalisme. Christian Horner ne croit pas à un bouleversement total de la hiérarchie en 2021, année pour laquelle les châssis actuels seront en grande partie gelés.

"Je crois que 2022 constitue la grosse opportunité", prévient-il. "En 2021, compte tenu du fait que l'ADN de ces monoplaces sera conservé, il y aura beaucoup de pièces qui resteront les mêmes. Mais ça ne veut pas dire que nous ne pouvons pas débloquer davantage de potentiel sur notre voiture ni la développer efficacement. Je pense que nous pouvons réduire cet écart."

partages
commentaires
Brawn invite Hamilton à réfléchir pour "éviter de tels incidents"

Article précédent

Brawn invite Hamilton à réfléchir pour "éviter de tels incidents"

Article suivant

Melbourne espère ouvrir en mars une saison 2021 à 22 Grands Prix

Melbourne espère ouvrir en mars une saison 2021 à 22 Grands Prix
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Tags christian horner
Auteur Basile Davoine
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021