Red Bull peut revoir son budget à la baisse grâce aux succès

C'est un mécanisme paradoxal mais finalement logique qu'a dévoilé Dietrich Mateschitz, grand patron de Red Bull

C'est un mécanisme paradoxal mais finalement logique qu'a dévoilé Dietrich Mateschitz, grand patron de Red Bull.

Propriétaire de l'équipe championne du monde en titre, qui a vu son poulain Sebastian Vettel coiffer sa deuxième couronne mondiale dès dimanche dernier à Suzuka, le milliardaire autrichien a assuré que de tels succès permettaient de réduire le budget de l'équipe.

En réalité, ce n'est pas forcément le budget global de fonctionnement qui est concerné, mais la part d'investissements réalisée par le géant de la boisson énergétique.

"Déjà cette année nous avions un budget plus faible que l'année dernière. Maintenant, avec notre succès encore plus grand, les récompenses supplémentaires et davantage de sponsors, le budget de 2012 sera encore plus bas," a déclaré Mateschitz au journal autrichien Salzburger Nachrichten.

On comprend en fait que Red Bull Racing, qui à ses débuts en Formule 1 vivait essentiellement de ses propres deniers via la marque Red Bull, peut s'appuyer de plus en plus sur différents soutiens et financements extérieurs, ainsi que sur les gains engendrés par les titres mondiaux. Le succès amène le succès en F1.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités