Red Bull souhaite racheter le moteur Honda pour 2022

Les dirigeants de Red Bull ont indiqué que leur option préférentielle en vue de 2022 était de reprendre à leur compte le projet Honda et d'exploiter les moteurs.

Red Bull souhaite racheter le moteur Honda pour 2022

Honda a annoncé il y a quelques jours son départ de la Formule 1 au terme de la saison 2021. Cette nouvelle a placé Red Bull Racing dans une situation de recherche de la meilleure solution pour parvenir à satisfaire ses ambitions à moyen terme.

Il est rapidement apparu que, s'il fallait faire appel à un motoriste déjà existant, la solution la plus logique serait un retour dans le giron de Renault, qui n'aura pas de client à partir de l'année prochaine et serait donc potentiellement prêt à accueillir, de gré ou de force, Red Bull et AlphaTauri. Mais l'autre piste évoquée, en dehors d'une arrivée surprise mais improbable d'un nouveau constructeur, était celle d'un rachat des moteurs Honda pour pouvoir les fabriquer et les exploiter sous la bannière de la firme autrichienne.

Lire aussi :

Et, selon les mots du conseiller de la marque, Helmut Marko, c'est même l'option privilégiée à l'heure actuelle, si certaines conditions sont réunies. "C'est un sujet très complexe. Aussi complexe que le sont ces moteurs", a-t-il expliqué à la chaîne allemande Sport1. "Nous privilégierions, étant entendu que les discussions avec Honda soient positives, de racheter la propriété intellectuelle et tout ce qui est nécessaire, pour ensuite préparer et déployer les moteurs nous-mêmes à Milton Keynes. Mais cela ne sera possible qu'à condition que les moteurs soient gelés à partir de la première course en 2022, au plus tard. Nous ne pouvons pas nous permettre du développement supplémentaire, que ce soit techniquement ou financièrement. C'est un prérequis."

Le choix radical de vouloir maintenir une motorisation indépendante des trois autres actuellement sur la grille souligne la croyance de Red Bull dans le fait que la capacité à jouer le titre mondial exclut de n'être qu'un simple client.

"Tous les motoristes ont leur propre équipe et cela signifie qu'ils développent leur moteur autour de leur châssis. [En redevenant client], nous aurions quelque chose où nous devrions adapter notre châssis et nos idées secondaires, et nous serions confrontés à une solution technique qu'il faudrait accepter. C'est pourquoi la solution Honda est [notre préférée]. Néanmoins, nous explorons toutes les possibilités."

"Selon la réglementation FIA, chacun des motoristes s'est engagé à fournir d'autres écuries. Si quelque chose comme ça est une possibilité pour nous, alors cela doit correspondre à la situation globale, et doit nous rendre compétitifs. Un mariage forcé heureux n'est pas un problème pour nous."

partages
commentaires

Voir aussi :

Volant de Hamilton : Mercedes n'a pas craint pour la sécurité

Article précédent

Volant de Hamilton : Mercedes n'a pas craint pour la sécurité

Article suivant

Hamilton : Les anciens pilotes "font une fixette" sur moi

Hamilton : Les anciens pilotes "font une fixette" sur moi
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021