Red Bull officialise le rachat des moteurs Honda après 2021

Après l'annonce de l'accord sur le gel des moteurs F1 à partir de 2022, Red Bull a officialisé ce lundi le rachat de la technologie des unités de puissance Honda pour l'après 2021.

Red Bull officialise le rachat des moteurs Honda après 2021

L'an passé, Honda a annoncé son départ de la Formule 1 pour la fin de saison 2021. Le motoriste japonais a indiqué souhaiter concentrer ses ressources en interne sur d'autres objectifs, notamment liés à l'environnement et à la neutralité carbone, ce qui laissait donc Red Bull dans une situation où il n'avait plus, pour ses deux écuries, de fournisseur à partir de 2022.

Au moment de l'annonce du constructeur nippon, la logique semblait pointer vers un retour de la marque autrichienne dans le giron d'un motoriste existant, et l'option la plus probable semblait être Renault qui ne fournit que sa propre équipe, Alpine, en 2021. Toutefois, Red Bull a vite fait comprendre que son intention était au contraire le rachat de la technologie des unités de puissance Honda afin de pouvoir assurer sa propre motorisation en interne dès 2022.

Lire aussi :

Mais il fallait pour rendre ce projet viable parvenir à stopper la course à l'évolution et donc à geler les moteurs réglementairement. Ce sera chose faite, sous réserve de ratification par le Conseil Mondial du Sport Automobile, comme l'a confirmé un communiqué publié par la FIA et la F1 suite à une réunion de la Commission F1 la semaine passée. La suite logique était donc, pour Red Bull et Honda, de confirmer le rachat par le premier de la technologie moteur du second.

Ce rachat, officialisé ce lundi, couvre l'utilisation de la technologie des unités de puissance Honda entre 2022 et 2024, dernière année de la formule moteur actuelle avant un changement en 2025. Une nouvelle entité, Red Bull Powertrains Limited, a été spécialement créée afin de gérer la partie moteur et sera basée à Milton Keynes, au siège de l'écurie.

"Nous discutons de ce sujet avec Honda depuis un certain temps et, suite à la décision de la FIA de geler le développement des unités de puissance à partir de 2022, nous avons enfin pu parvenir à un accord concernant la poursuite de l'utilisation des unités de puissance hybrides de Honda", a déclaré Helmut Marko, conseiller de Red Bull.

"Nous sommes reconnaissants envers Honda de sa collaboration à cet égard et de nous aider à faire en sorte que Red Bull Racing et Scuderia AlphaTauri continuent à disposer de groupes moteurs compétitifs."

"La création de Red Bull Powertrains Limited est une initiative audacieuse de Red Bull, mais nous l'avons fait après un examen minutieux et détaillé. Nous sommes conscients de l'énorme engagement nécessaire, mais nous pensons que la création de cette nouvelle société est l'option la plus compétitive pour les deux équipes."

partages
commentaires
La nouvelle McLaren MCL35M sera la F1 2021 la plus différente

Article précédent

La nouvelle McLaren MCL35M sera la F1 2021 la plus différente

Article suivant

Un calendrier F1 tournant pour redonner de la valeur à certains GP ?

Un calendrier F1 tournant pour redonner de la valeur à certains GP ?
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021