Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Red Bull Racing cesse de travailler sur son Aeroscreen

partages
commentaires
Red Bull Racing cesse de travailler sur son Aeroscreen
Par :
21 juin 2016 à 08:21

L’écurie Red Bull Racing a cessé de travailler sur son Aeroscreen, afin de ne pas dépenser inutilement de l’argent sur ce projet qui semble ne pas avoir de chances d’être utilisé un jour en Formule 1.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 avec l'Aeroscreen
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 avec l'Aeroscreen
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 avec l'Aeroscreen
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec la protection de cockpit de type
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec la protection de cockpit de type
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec la protection du cockpit type

Travaillant sur un autre concept de protection des cockpits que le Halo produit par Ferrari et Mercedes, Red Bull Racing a développé une sorte de pare-brise de protection.

L’Aeroscreen a été brièvement testé sur la RB12 de Daniel Ricciardo à l’occasion des essais libres du Grand Prix de Russie. Ce dispositif a été bien accueilli par les fans et le monde de la F1, qui le trouvaient plus esthétique que le Halo.

En revanche, certaines questions sont apparues suite aux crash-tests, notamment à propos du rebord supérieur du pare-brise que le casque du pilote aurait pu percuter lors d’un accident. Son intégration en 2017 est soudainement devenue problématique.

Lors du Grand Prix de Monaco, les équipes se sont entendues pour que le Halo soit encore mieux développé, et les autorités de la F1 confirment qu’il sera intégré pour la saison 2017 aux environs du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Cette décision et le travail supplémentaire requis pour améliorer l’Aeroscreen en vue de la saison 2018 ont forcé Red Bull Racing à prendre une décision. L’équipe travaille déjà fort pour améliorer l'actuelle RB12 et œuvre aussi sur sa voiture 2017, complètement nouvelle.

Ayant investi du personnel et englouti une somme avoisinant les 250 000 euros dans ce projet, l’écurie autrichienne préfère recentrer ses efforts.

Red Bull Racing aimerait maintenant qu'un troisième parti, tel un constructeur de voitures de courses, reprenne le projet, le développe convenablement et l’adapte afin qu’il soit disponible pour toutes les monoplaces des formules de promotion.

Évoquant l’Aeroscreen avec Motorsport.com, Christian Horner, le patron de Red Bull Racing, a déclaré : "Nous avons cessé de travailler sur l’Aeroscreen, car nous attendons une directive officielle de la part de la FIA. La FIA dispose de toutes les informations. Nous n’avons pas la capacité, ni les ressources pour mener à bien son développement. De plus, quelqu’un doit bien payer pour tout cela."

 

Article suivant
Chandhok défend l'approche de Marko avec les pilotes Red Bull

Article précédent

Chandhok défend l'approche de Marko avec les pilotes Red Bull

Article suivant

Les vitesses de pointe à Bakou ont surpassé les estimations

Les vitesses de pointe à Bakou ont surpassé les estimations
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble