Red Bull n'a pas voulu sacrifier Pérez pour le meilleur tour

Christian Horner a révélé que Red Bull n'avait pas souhaité faire rentrer Sergio Pérez en fin de course, le privant ainsi du podium, pour empêcher Lewis Hamilton de marquer le point du meilleur tour en course.

Red Bull n'a pas voulu sacrifier Pérez pour le meilleur tour

Compte tenu du niveau de compétitivité similaire entre Red Bull et Mercedes cette saison, les deux structures n'ont pas hésité à se mettre des bâtons dans les roues dès que l'opportunité se présentait. Ainsi, alors que Max Verstappen complétait les derniers kilomètres du Grand Prix des États-Unis en tête et que son poursuivant Lewis Hamilton détenait le point bonus attribué à l'auteur du meilleur tour en course, les regards se sont presque automatiquement tournés vers le coéquipier du Néerlandais, Sergio Pérez.

Plus tôt dans l'année, le Mexicain avait reçu l'ordre de s'arrêter au stand à la fin du Grand Prix de Grande-Bretagne, faisant alors une croix sur le top 10, pour empêcher Hamilton de marquer le point du meilleur tour. À Austin, Pérez était cette fois-ci plus haut placé dans le classement puisqu'il détenait la troisième position. Cependant, un arrêt supplémentaire l'aurait éjecté du top 3 puisqu'il n'avait qu'une poignée de secondes d'avance sur Charles Leclerc.

Et, dans un jour où Pérez s'est courageusement battu contre la maladie et la déshydratation, Christian Horner a convenu qu'il n'était sûrement pas juste de lui demander de renoncer au podium pour augmenter l'avance de Verstappen sur Hamilton au classement général.

"Il aurait été brutal de faire rentrer Checo [Pérez] au stand et de l'enlever du podium", a répondu le directeur d'équipe lorsque Motorsport.com l'a interrogé sur le meilleur tour. "Leclerc était évidemment trop proche. Dans l'intérêt commun de l'équipe, il était préférable que Checo prenne les points [de la troisième place]. C'est donc ce que nous avons fait."

Pérez a signé à Austin son deuxième top 3 consécutif. Un début de série qui tombe à pic pour Red Bull puisque la lutte pour les deux titres mondiaux arrive à son terme. L'écurie au taureau rouge est par ailleurs certaine que le pilote mexicain jouera un rôle décisif au classement général, Horner précisant que la performance aux États-Unis d'un Pérez diminué était le signe qu'il avait enfin dompté la Red Bull RB16B.

"[Avec] la manière dont il a géré la course, on voit que sa confiance augmente", a indiqué Horner sur Sky Sports. "C'est la deuxième course de suite où il monte sur le podium. Sa course à domicile arrive [le Grand Prix de Mexico, ndlr]. Il retrouve sa forme, ce qui est crucial pour nous à ce moment de la saison."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso insiste : "Il faut juste appliquer les règles"
Article précédent

Alonso insiste : "Il faut juste appliquer les règles"

Article suivant

Mercedes : Hamilton aurait pu gagner en s'arrêtant très tôt

Mercedes : Hamilton aurait pu gagner en s'arrêtant très tôt
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021