Red Bull salue le "fair-play" de Mercedes dans les stands

Christian Horner a salué le "fair-play" de Mercedes lors de la course du Grand Prix des Pays-Bas remportée par Max Verstappen devant Lewis Hamilton.

Si la saison 2021 devait être résumée en deux mots, il serait possible de la qualifier de "guerre totale" entre Mercedes et Red Bull. Les deux écuries ne ratent pas une occasion de tenter de prendre l'avantage l'une sur l'autre en piste et hors piste. Les échanges de mots sont dans ce contexte rarement tendres.

Toutefois, il y a quelques exceptions. Après la victoire de Max Verstappen lors du Grand Prix des Pays-Bas ce dimanche, Christian Horner a tenu à mettre en avant l'attitude fair-play de Mercedes au moment des arrêts au stand. "C'était une bonne course, une course fair-play. C'est une compétition difficile car il n'y a rien [entre les pilotes], ils se battent pour des dixièmes de seconde à chaque tour", a déclaré le directeur de Red Bull pour Sky Sports.

Lire aussi :

Puis, interrogé sur la pression ressentie au moment des arrêts aux stands cruciaux dans la lutte face à Lewis Hamilton, il a expliqué : "L'entrée était vraiment cruciale car la ligne des stands est vraiment courte, et je dois dire que Mercedes a été fair-play, ils ont déplacé les tuyaux pour que l'on puisse se positionner facilement devant le box, donc oui, vous savez, les arrêts vont toujours être compromis pour quiconque entre le premier et le dernier [stand], mais les gars ont agi rapidement et Max a fait tout ce qu'il fallait."

Sur la course plus globalement, Horner a déclaré : "Une course comme celle-ci n'est jamais facile. Le plus important était le départ. Et nous savions qu'avec les options stratégiques dont Mercedes disposait, ils allaient séparer [les stratégies] et c'est exactement ce qu'ils ont fait. La chose la plus importante de la course, pour nous, était que Max dépasse Valtteri [Bottas] et c'est ce qu'il a fait, rapidement, et ensuite nous avons pu couvrir Lewis. Mais c'était une course impeccable de sa part."

Le moment crucial évoqué par Horner est également celui où Red Bull craignait de voir Hamilton plonger dans les stands, en profitant du fait que Verstappen serait ralenti par Bottas. "Ce que nous redoutions, c'était que Valtteri le ralentisse et qu'ensuite Lewis fasse l'undercut sur les deux, c'est pourquoi il était crucial de passer vraiment rapidement."

 

partages
commentaires
Mercedes reconnait son erreur : "Le timing n'était pas bon"
Article précédent

Mercedes reconnait son erreur : "Le timing n'était pas bon"

Article suivant

Le meilleur tour de Bottas ? "Insolent mais compréhensible"

Le meilleur tour de Bottas ? "Insolent mais compréhensible"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021