Les secrets bien cachés de l'aileron avant Red Bull

L'aileron avant de la Red Bull RB16 renferme-t-il un système aérodynamique complexe ? La question se pose après la découverte faite lors du Grand Prix de l'Eifel.

Les secrets bien cachés de l'aileron avant Red Bull
Charger le lecteur audio

Les Grands Prix à huis clos ou avec un paddock réduit ont rendu la recherche des secrets techniques des monoplaces encore plus difficile puisque les photographes ne peuvent pas autant s'en approcher. Toutefois les détails clés finissent par émerger, comme en Russie où les dernières évolutions Ferrari ont été exposées par l'accident de Sebastian Vettel en qualifications.

Lire aussi :

Le manque de roulage lors de la première journée du Grand Prix de l'Eifel a donné plus de temps pour analyser le travail des équipes dans les garages, et cela nous a permis d'avoir un aperçu d'une intéressante solution sur l'aileron avant de la Red Bull RB16.

Les mécaniciens de l'écurie sont très précautionneux dans la façon dont ils tiennent l'aileron avant, bien conscients qu'ils sont que le bon angle de prise de vue peut révéler beaucoup de choses. Et c'est ce qui s'est passé au Nürburgring, quand l'équipe a par inadvertance exposé momentanément le dessous de l'aileron, nous offrant la possibilité d'apercevoir une sorte de sillon situé sous la plaque d'appui (flèche rouge ci-dessous).

Red Bull Racing RB16 front wing footplate detail

Même si le rôle de ce sillon n'est pas entièrement clair, la question s'est posée de savoir s'il s'agissait tout simplement d'une crevasse pour modifier la distribution de la pression, ou s'il y avait un système plus important permettant d'améliorer l'effet de dégagement du sillage et de réduire la turbulence créée par le pneu avant.

Lire aussi :

Red Bull Racing RB16 front wing end plate detail

La conception complexe de la plaque d'appui, tant sur la surface supérieure que sur la surface inférieure, laisse croire à la seconde solution et au fait qu'une plaque d'extrémité creuse a pu être déployée par Red Bull. Ce design semble alimenter deux trous d'aération sur le bord de fuite de la plaque d'extrémité (flèches rouges dans la bulle ci-dessous).

Cela pourrait aider à simuler le genre d'effet que pourrait avoir la découpe d'une encoche dans le coin, étant donné que de nombreuses équipes ont favorisé une telle solution la saison dernière lorsque le règlement était récent.

Red Bull Racing RB16 front wing footplate detail

Indépendamment de ce que cette solution implique réellement, il semble qu'Adrian Newey et Red Bull repoussent une fois de plus les limites de l'aérodynamisme dans leur tentative de combler l'écart avec Mercedes.

La RB16 a été une voiture délicate à piloter cette saison, souffrant de quelques déséquilibres aérodynamiques, mais l'équipe a travaillé dur pour améliorer sa constance et la maîtrise de cette zone de l'aileron avant pourrait être un élément clé de cet objectif.

partages
commentaires

Voir aussi :

2000 vs 2020 : comment le paysage du paddock F1 a changé
Article précédent

2000 vs 2020 : comment le paysage du paddock F1 a changé

Article suivant

Pirelli prépare un test de pneus prototypes crucial à Portimão

Pirelli prépare un test de pneus prototypes crucial à Portimão
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021