Red Bull sent que sa suprématie peut vaciller

Red Bull ne se sent pas à l’abri au championnat du monde, en dépit de la quatrième victoire de la saison signée par Sebastian Vettel, en Allemagne

Red Bull ne se sent pas à l’abri au championnat du monde, en dépit de la quatrième victoire de la saison signée par Sebastian Vettel, en Allemagne. Disposant d’une avance de 34 points sur Fernando Alonso alors qu’approche le cap de la mi-saison, l’équipe de Milton Keynes a senti le cou de chaud venir de Mercedes et de Lotus lors des dernières épreuves de la saison, et sait que les températures estivales élevées profitent à Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, autant que les circonstances de course (voitures de sécurité, pluie) peuvent venir jouer en faveur de Mercedes.

C’est clairement une bataille à quatre et on ne peut exclure personne”, prévient ainsi Christian Horner, directeur d’équipe chez Red Bull. Conscient du fait que de nombreux pilotes peuvent s’intercaler entre un rival vainqueur et Vettel, de gros points peuvent être perdus rapidement, même en arrivant au bout des courses.

Nous en sommes à la mi-saison, et il y a encore un très long chemin à parcourir. Tout peut changer”, assure-t-il, sachant également que le rythme de développement sera l’une des clés, alors que tout le monde doit décider quand se concentrer pleinement sur les réglementations 2014. La donne pneumatique à compter de la Hongrie pose également de nombreux points d’interrogations à une équipe ayant plus à perdre qu’à gagner.

Nous avons remporté quatre GP en première moitié de saison ; c’est satisfaisant mais ça ne garantit rien. De weekend en weekend, les équipes ont des niveaux de compétitivité différents et je suis sûr que cela va continuer lors des prochains évènements”.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités