Red Bull fait revenir Sette Câmara comme réserviste

Sérgio Sette Câmara fait son retour dans le giron Red Bull avec un poste de pilote d'essais et de réserve.

Red Bull fait revenir Sette Câmara comme réserviste
Charger le lecteur audio

Il y a eu Brendon Hartley, il y a eu Alexander Albon... Sérgio Sette Câmara est le troisième pilote à qui Red Bull donne une seconde chance après l'avoir pourtant écarté de son programme de jeunes pilotes suite à des performances décevantes en formules de promotion.

Lire aussi :

Sette Câmara avait rejoint le Red Bull Junior Team pour 2016 après s'être classé 14e de sa première saison en F3 Europe, mais sa deuxième campagne dans la discipline ne s'est pas passée aussi bien que prévu, et malgré des arrivées dans les points bien plus régulières, il n'a pu faire mieux que 11e au général. La marque au taureau s'est alors séparée de lui.

Le Brésilien a depuis gravi les échelons des formules de promotion, éligible de justesse à la Super Licence pour 2020 grâce à ses sixième et quatrième place en F2 ces deux dernières années, tout en occupant le rôle de pilote d'essais et de développement chez McLaren l'an passé.

Cette saison, Sette Câmara partagera avec Sébastien Buemi les rôles de réserviste, au cas où l'un des quatre pilotes Red Bull et AlphaTauri serait indisponible pour un Grand Prix, et de pilote sur le simulateur. Il sera également mis à contribution pour les diverses démonstrations réalisées par Red Bull Racing à travers le monde. Nouveau pilote de réserve Dragon Racing en Formule E, il a également mené des essais en IndyCar avec Carlin mais n'a pas encore dévoilé son programme de course pour 2020.

partages
commentaires
Racing Point qualifie ses rivaux de "naïfs"
Article précédent

Racing Point qualifie ses rivaux de "naïfs"

Article suivant

Coronavirus - Le point sur le bouleversement des calendriers

Coronavirus - Le point sur le bouleversement des calendriers
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021