Red Bull - Sommes-nous coupables d'avoir été honnêtes ?

Si rien n’a encore été officialisé, le divorce entre Red Bull Racing et Renault est consommé, de l’aveu-même des deux parties.

Le manque de fiabilité puis de performance du V6 français a eu raison de la patience de l’équipe autrichienne, qui se retrouve néanmoins dans une position inconfortable à présent, en quête d’un motoriste pour 2016. 

Team Principal de Red Bull, Christian Horner considère que le retard de Renault est bien trop important pour attendre encore. Selon lui, le Losange ne sera toujours pas en mesure d’être compétitif la saison prochaine, et le temps pour retrouver les avant-postes se chiffre en années.

"Depuis le changement de réglementation des unités de puissance, nous vivons dans un monde très différent", rappelle Horner au micro de Sky Sports. "Il y a vraiment deux moteurs avec lesquels on peut courir pour des victoires, et malheureusement Renault est derrière. On dirait qu’il faudra au moins deux ou trois ans avant qu’ils puissent être de nouveau dans une position compétitive. En tant que client, nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre si longtemps."

Pas de crainte pour les relations ?

Dès le début de l’année, Red Bull a exprimé ostensiblement son agacement en critiquant publiquement Renault. Une guerre des mots parfois violente entre les deux partenaires, qui a certainement précipité la fin annoncée de leur collaboration. L’image de l’équipe a également pu être écornée, en raison de la manière dont elle a traité un motoriste avec lequel huit titres mondiaux ont été remportés entre 2010 et 2013. Mais Horner ne croit pas que cela puisse jouer dans sa quête d’un nouvel allié .

"J’en doute", assure-t-il. "Peut-être que nous avons été coupables d’être honnêtes, que ce soit par mes commentaires ou ceux d’Adrian Newey et Helmut Marko, ou plus important encore par ceux de Dietrich Mateschitz car il paye la facture. Je ne crois pas que cela aura un impact ou une influence sur un autre motoriste."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags moteur, renault