Red Bull s'explique sur la stratégie de Verstappen à Monaco

Red Bull affirme que la fureur de Max Verstappen après avoir perdu une chance de podium à Monaco en raison de la stratégie de son équipe s'est dissipée après lui avoir expliqué pourquoi son arrêt au stand avait été anticipé.

Le Néerlandais était à la lutte avec Valtteri Bottas pour la troisième place en début de course, et Red Bull a tenté de faire l'undercut pour prendre l'avantage sur le pilote Mercedes. Mais tout s'est mal passé pour Max Verstappen quand il a perdu du temps dans la voie des stands, permettant à Bottas de rester devant lui.

Pour rendre les choses encore pires, Daniel Ricciardo a réussi à boucler des trous rapides en restant en piste avec des pneus plus usés avant de s'arrêter, parvenant à repartir devant les deux pilotes et passant de la cinquième à la troisième place.

Verstappen a manifesté sa frustration avec colère dans la radio, et a ensuite déclaré à la télévision néerlandaise qu'il était loin d'être satisfait de ce qui s'était passé.

"Je ne m'attendais pas à ce que nous nous arrêtions si tôt", a-t-il déclaré. "Même si nous avions réussi à faire l'undercut sur Bottas, nous aurions été derrière Sainz, donc je n'ai pas très bien compris. Mais ça va, c'est terminé maintenant. Je peux en parler très longtemps, mais… Je ne sais vraiment pas quoi dire. Je suis incroyablement déçu."

Expliquant la stratégie de son équipe, Horner a déclaré que la décision de faire rentrer Verstappen plus tôt avait été motivée par le fait de voir Sergio Pérez avec un bon rythme en pneus supertendres.

"Nous regardions le tour de sortie de Sergio Pérez, qui avait été assez impressionnant, et plutôt que rester derrière Valtteri et de ne rien tenter, nous nous sommes dit 'OK, il y a du trafic qui arrive'", détaille Horner. "Nous pouvions voir que les voitures étaient affectées par le trafic, et nous avons vu la performance de Ferrari être touchée. Donc nous avons opté pour l'undercut."

"Si la voiture avait été à l'équerre dans la pitlane, si nous avions fait un arrêt parfait, si nous avions fait une sortie parfaite, nous aurions pu gagner une seconde dans la voie des stands, pas sur l'arrêt mais dans la pitlane à proprement parler, et la différence était là."

"Cela aurait été suffisant, combiné au tour de sortie de Max, pour passer Bottas. Bottas nous a couverts, car il était concentré sur Max. Cela a ouvert l'opportunité pour Daniel, lui donnant de l'air propre, qu'il a exploité, et il a réussi à doubler les gars pour terminer troisième."

Horner indique que Verstappen a écouté les explications de l'équipe dimanche soir, et accepté le fait que le team avait essayé de faire du mieux possible pour lui. 

Interrogé sur l'éventuelle difficulté de s'expliquer avec Verstappen, Horner répond : "Pas du tout. Après qu'il soit revenu, il s'est assis et nous en avons parlé calmement."

"Bien sûr, les émotions sont élevées dans la voiture, et évidemment, on s'attendait [à ça]. Il a vu son coéquipier arriver de loin pour terminer devant lui, sur le podium, donc il était bien sûr excité à la radio. Mais en ayant regardé les faits et compris les circonstances, le pourquoi du comment ça s'était passé ainsi, il a pu comprendre le scénario. Ça n'a pas fonctionné pour lui, mais un autre jour ce sera le cas."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags christian horner, stratégie