Red Bull travaille sur le DRS passif à Barcelone

Lors de la journée de vendredi, Red Bull Racing a travaillé à son tour sur un système de DRS passif à Barcelone

Lors de la journée de vendredi, Red Bull Racing a travaillé à son tour sur un système de DRS passif à Barcelone.

Le principe veut que ce DRS se déclenche lorsque la monoplace atteint une certaine vitesse, sans action manuelle du pilote, ce qui permet de rester dans les clous de la réglementation.

L'équipe championne du monde n'est pas la première à travailler sur un tel procédé, puisque Sauber, Mercedes et Lotus ont également effectué des test de cette nature. Toutes se sont heurtées à un problème récurent : la désactivation du DRS passif. A savoir que les pilotes peuvent se retrouver sans appui à l'entrée de certains virage à haute vitesse.

Sur la RB9, le système était clairement visible vendredi sur la monoplace de Sebastian Vettel avec l'apparition d'une barre sous l'aileron arrière.

Lors de la présentation de cette nouvelle voiture, Adrian Newey avait indiqué qu'il planchait sur ce système. "C'est un domaine très intéressant, et il est là pour être exploré", avait-il souligné.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing , Mercedes , Sauber
Type d'article Actualités