Red Bull a trouvé son directeur technique moteur... chez Mercedes !

C'est une prise de choix pour Red Bull, qui annonce le recrutement de Ben Hodgkinson comme directeur technique de son futur département moteur.

Red Bull a trouvé son directeur technique moteur... chez Mercedes !

Les paroles sont suivies d'actes. Affichant une grande ambition pour son nouveau département moteur, chargé dès l'an prochain d'exploiter l'unité de puissance F1 héritée de Honda, Red Bull Racing a recruté son directeur technique chez Mercedes. L'écurie de Milton Keynes annonce la nomination à ce poste de Ben Hodgkinson, qui a travaillé pour la marque allemande ces 20 dernières années et dirigeait l'ingénierie mécanique de Mercedes High Performance Powertrains à Brixworth depuis 2017.

Lire aussi :

La date de son arrivée chez Red Bull Powertrains n'est pas communiquée et dépendra des termes contractuels qui le lient à Mercedes. Pour l'écurie autrichienne, ce recrutement est en tout cas présenté comme un joli coup, alors que Christian Horner rappelait pas plus tard que cette semaine sa volonté de recruter les "meilleurs talents" en la matière.

"Nous sommes ravis d'accueillir Ben comme directeur technique chez Red Bull Powertrains", se félicite aujourd'hui le directeur de Red Bull. "Il rejoint ce projet très enthousiasmant en ayant prouvé qu'il pouvait gagner des courses et qu'il était un innovateur capable de diriger une équipe d'ingénieurs hautement qualifiés et partageant les mêmes idées."

"Lorsque Red Bull a annoncé la création de Red Bull Powertrains, c'était aussi l'ouverture d'une nouvelle phase des ambitions de l'entreprise en F1 : faire nous-mêmes chaque aspect de la voiture et avoir notre destin entre nos mains. L'expression ultime est le développement d'une unité de puissance Red Bull pour la prochaine réglementation moteur en F1. Le recrutement de Ben souligne notre intention à long terme, et nous le soutiendrons, lui et son équipe, avec toutes les ressources disponibles afin de réussir."

Ben Hodgkinson ne cache pas que la décision de quitter Mercedes, où il a passé autant de temps, n'a pas été simple à prendre. Le Britannique est toutefois particulièrement motivé à l'idée de relever un tout nouveau défi. "L'opportunité de se charger d'un projet d'une telle envergure et d'une telle importance est un immense honneur", insiste-t-il. "Red Bull est un acteur majeur en F1 et a été notre plus grand rival durant l'ère hybride, alors j'ai hâte de voir ce que nous pouvons accomplir ensemble pour cette nouvelle phase dans l'aventure de l'entreprise."

Red Bull a entamé cette semaine les travaux de construction du bâtiment qui accueillera le département moteur à Milton Keynes.

Peter Hodgkinson entouré des pilotes sur le podium du Grand Prix du Japon 2014.

Peter Hodgkinson entouré des pilotes sur le podium du Grand Prix du Japon 2014.

partages
commentaires
L'étonnant détour qui a dévoilé les secrets de la Red Bull

Article précédent

L'étonnant détour qui a dévoilé les secrets de la Red Bull

Article suivant

Honda dévoile les secrets du développement du moteur F1 2021

Honda dévoile les secrets du développement du moteur F1 2021
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021