Red Bull - Un travail sur la performance nécessaire à Barcelone

Les premiers essais n'ont pas forcément été rassurants pour Red Bull Racing, qui n'a pas roulé autant qu'espéré à Jerez la semaine dernière

Les premiers essais n'ont pas forcément été rassurants pour Red Bull Racing, qui n'a pas roulé autant qu'espéré à Jerez la semaine dernière. L'écurie de Milton Keynes a notamment perdu une bonne journée suite à la mésaventure de Daniil Kvyat, privé d'aileron avant de rechange.

Consultant spécial de l'écurie autrichienne, Helmut Marko ne manque toutefois pas de rappeler que la performance n'était pas l'objectif des premiers jours de tests. Le fait de mettre en piste la RB11, à peine sortie d'usine, était déjà une première petite victoire. De plus, il s'agissait d'une monoplace loin de disposer de toutes les nouveautés qui seront utilisées cette saison.

"Lors des premiers essais, il s'agissait avant tout de faire rouler la voiture", rappelle Marko au journaliste allemand Ralf Bach. "Nous avons couru de manière conservatrice sur chaque aspect, et nous n'avons pas encore vraiment travaillé sur le set-up. Nous utilisions un mélange d'anciennes et de nouvelles pièces et nous roulions avec une unité de puissance au régime réduit."

Si l'Autrichien de montre rassurant, il est aussi exigeant pour les deux sessions à venir. Dès Barcelone, Red Bull Racing va devoir passer à l'étape supérieure pour pouvoir se préparer à être suffisamment compétitif dès l'ouverture de la saison en Australie.

"Nous devons commencer maintenant à rendre la voiture plus rapide, ou bien il n'y aura pas assez de temps avant la première course à Melbourne", prévient Marko. "Nous croyons vraiment avoir construit une bonne voiture."

Après le début de saison, la RB11 devrait bénéficier d'évolutions majeures dès la troisième manche en Chine, à Shanghai.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités