Une deuxième place "comme une victoire" pour Red Bull et Verstappen

Max Verstappen deuxième juste derrière Lewis Hamilton à Sotchi : Red Bull n'en espérait pas tant avant le début du week-end russe !

Une deuxième place "comme une victoire" pour Red Bull et Verstappen

Condamné à un départ depuis le fond de la grille au Grand Prix de Russie, Max Verstappen s'attendait à une remontée compliquée pour sauver des points importants au championnat. Le Néerlandais avait vu juste, car sa course n'a pas été de tout repos, bien que très solide. Alors qu'il semblait devoir se contenter d'une sixième ou septième place à cause d'un deuxième relais assez long en pneus mediums, l'averse qui a douché les derniers tours de course à Sotchi lui a offert une opportunité en or, parfaitement exploitée par Red Bull Racing.

Certes, Lewis Hamilton s'est imposé et a repris sept points à Max Verstappen, heureux deuxième de la course, pour le devancer désormais de deux longueurs en tête du championnat, mais dans les rangs de l'écurie autrichienne, on aurait signé les yeux fermés pour un tel bilan comptable avant l'épreuve russe.

"Je crois que c'est comme une victoire pour nous", souffle Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Passer de 20e sur la grille à la deuxième place, je crois que si quiconque nous avait proposé ça avant le week-end, on se serait pincé pour le croire. Alors avoir accompli ça, quitter deux bastions de Mercedes [Monza et Sotchi] avec seulement deux points de retard au championnat pilotes, c'est extrêmement encourageant. Avec encore sept Grands Prix, tout reste à jouer."

Avant la course, Red Bull avait bien sûr procédé à des simulations, qui avaient livré pour meilleur scénario possible une remontée dans le top 5 pour Max Verstappen, sans circonstances de course imprévues.

"Avant la course, la cinquième place était probablement ce qu'il y avait de plus optimal", confirme Christian Horner. "Alors repartir avec une deuxième place, qui naturellement avant la fin semblait plutôt être une sixième place… Max a eu raison de demander les intermédiaires, et ça a bien fonctionné pour lui. Décrocher cette deuxième place et avoir purgé la pénalité moteur, c'est plus ce que nous espérions avant le week-end."

Avant que la pluie ne s'en mêle en fin de Grand Prix, Max Verstappen était plutôt rapide lorsqu'il avait la piste dégagée mais beaucoup plus en difficulté dans le trafic. Il avait ainsi perdu gros face à Fernando Alonso dans un premier temps.

"Je crois qu'il avait du graining sur les pneus avant", explique Christian Horner. "Les pneus sont passés par une phase que l'on a aussi pu voir chez ceux de devant. Il a eu quelques tours avec la piste libre mais son vrai rythme, comme on l'a vu durant le premier relais dès qu'il était dans l'air propre, était très, très rapide. Mais en suivant les autres de très près, particulièrement dans le long virage 3, ça a commencé à pomper de l'énergie sur les pneus avant. Ils [les pneus] se nettoient puis reviennent bien, et c'est pour ça qu'il remontait sur Fernando, mais franchement, la pluie dans les cinq derniers tours est tombée au bon moment."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alonso : "Nous aurions dû finir sur le podium"

Article précédent

Alonso : "Nous aurions dû finir sur le podium"

Article suivant

Une course infernale pour Giovinazzi, privé de radio

Une course infernale pour Giovinazzi, privé de radio
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021