Red Bull a ralenti Verstappen suite à la panne de Gasly

Red Bull Racing n'a pris aucun risque afin de préserver la quatrième place de Max Verstappen au Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Red Bull a ralenti Verstappen suite à la panne de Gasly

La quatrième édition de la course à Bakou a été marquée par l'abandon de Pierre Gasly, qui était remonté de la dernière à la sixième place avant d'être trahi par son arbre de transmission. Or, lorsque le pilote Red Bull s'est immobilisé en piste au 39e tour, son coéquipier Max Verstappen était quatrième à seulement sept secondes du leader Valtteri Bottas.

Lire aussi :

L'intervention de la voiture de sécurité virtuelle consécutive à cet incident a coûté du rythme à Verstappen, qui n'est pas parvenu à maintenir la température des pneus, mais aussi car Red Bull lui a demandé de jouer la sécurité.

"Nous avons eu quelques difficultés à remettre les pneus en température, mais après la panne que nous avions vu chez Pierre, nous ne voulions pas prendre trop de risques", explique le directeur d'équipe Christian Horner. "C'était une défaillance de l'arbre de transmission et nous ne savons pas d'où elle vient, et par conséquent, nous ne voulions pas prendre de risques inutiles avec Max. C'est sa troisième quatrième place d'affilée ; c'est toujours frustrant quand on est au pied du podium, mais j'ai trouvé sa course solide."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15
Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing

Il a notamment été demandé à Verstappen d'éviter le vibreur à la sortie du virage 16. Lorsque Motorsport.com lui demande s'il y a eu d'autres mesures, Horner répond : "Nous avons légèrement baissé la puissance afin d'imposer un peu moins d'énergie à la transmission. Il est clair que jusqu'à la VSC, il était en très bonne forme."

Le Néerlandais a donc obtempéré, mais conservait une trentaine de secondes d'avance sur la Ferrari de Charles Leclerc, qui est ensuite rentré au stand pour chausser des pneus neufs et signer le meilleur tour en course.

Ce pari, Red Bull n'a pas souhaité le faire : "Si cela avait été un Safety Car normal, il se serait arrêté. Mais comme c'était une VSC, cela n'avait pas vraiment de sens. Il n'avait pas de pneus tendres neufs pour jouer le meilleur tour. Donc du point de vue de la fiabilité, nous nous sommes demandés si nous voulions vraiment imposer une charge supérieure à l'arbre de transmission pour un point, quand cela risquait de nous en coûter 12. Cela n'avait aucun sens."

Max Verstappen reste en tout cas au coude-à-coude avec les pilotes Ferrari au classement général, crédité de 51 points contre 52 pour Sebastian Vettel et 47 à Charles Leclerc.

Propos recueillis par Edd Straw

partages
commentaires
100% de courses dans les points, mais Räikkönen est déçu

Article précédent

100% de courses dans les points, mais Räikkönen est déçu

Article suivant

Vettel : Les difficultés de Ferrari sont surtout dues aux pneus

Vettel : Les difficultés de Ferrari sont surtout dues aux pneus
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021