Red Bull n'a pas envisagé Vettel ou Hülkenberg pour 2021

Quelques instants après avoir annoncé la signature de Sergio Pérez à la place d'Alexander Albon pour 2021, Red Bull Racing révèle n'avoir envisagé sérieusement aucun autre candidat.

Red Bull n'a pas envisagé Vettel ou Hülkenberg pour 2021

Alexander Albon ayant réalisé une saison 2020 décevante en Formule 1, il était clair depuis plusieurs mois que son baquet chez Red Bull Racing était en danger. Sergio Pérez et Nico Hülkenberg étaient des candidats évidents à son volant, tandis que Sebastian Vettel a brièvement été évoqué dans la presse après l'annonce de son éviction de la Scuderia Ferrari.

Lire aussi :

C'est finalement sur le Mexicain, auteur d'une campagne excellente avec Racing Point, que la marque au taureau a jeté son dévolu, et elle affirme n'avoir réellement considéré aucun autre pilote. "Non. Il n'y avait personne d'autre", déclare catégoriquement le directeur d'équipe Christian Horner. "Il y a eu une brève discussion avec Nico Hülkenberg. Mais ça s'est vraiment accéléré ce dernier mois, je dirais."

Pérez est clairement l'un des hommes forts de la saison 2020, lui qui a signé une victoire, une deuxième place et pas moins de 11 arrivées dans le top 7 au total, en 15 Grands Prix. Tout cela avec une monoplace qui était manifestement la troisième meilleure du plateau. Et pourtant, s'il n'avait pas été choisi par Red Bull, il se serait retrouvé sans volant pour l'an prochain, Racing Point lui ayant préféré Vettel.

"C'est remarquable", admet Horner. "Ces circonstances sont un peu folles, non ? Nico Hülkenberg est un autre pilote doué qui devrait vraiment avoir un baquet en Formule 1. Mais nous avons eu la chance que [Pérez] n'ait pas de baquet, ce qui nous a laissé le temps – puisqu'il n'avait aucune autre option pour être titulaire – de finir la saison avec Alex avant de prendre une décision."

Ce transfert marque en tout cas la première fois que Red Bull Racing fait appel à un pilote qui n'est jamais passé par son académie depuis l'arrivée de Mark Webber en 2007. L'écurie a notamment préféré ne pas promouvoir Pierre Gasly après l'expérience décevante vécue en 2019 avec le Français, malgré sa remarquable prestation en 2020 chez AlphaTauri. "Il n'y avait pas de candidat convenable dans le programme de jeunes pilotes", estime Horner. "Nous avons donc décidé de sortir du programme pour la première fois depuis 2007."

"Il était impossible d'ignorer les performances de Sergio cette année. Je pense qu'il a réalisé une superbe campagne. Il a été véritablement impressionnant, en particulier en seconde moitié de saison, et il mérite ce baquet. Nous voulons avoir la meilleure équipe possible pour combattre Mercedes, et il faut le faire avec les deux voitures. Je crois que Sergio a l'expérience nécessaire et apporte de nombreuses connaissances à l'écurie également. Je pense qu'il sera un bon coéquipier pour Max l'an prochain."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Hamilton : L'arrivée de Pérez chez Red Bull va compliquer notre tâche

Article précédent

Hamilton : L'arrivée de Pérez chez Red Bull va compliquer notre tâche

Article suivant

En images : Loeb au volant de la voiture d'Hamilton en Extreme E

En images : Loeb au volant de la voiture d'Hamilton en Extreme E
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021