Red Bull victime de son obsession pour les qualifications ?

Tandis que Fernando Alonso s'est dit convaincu que la RB9 était pour le moment la voiture la plus rapide du plateau, l'équipe championne du monde en titre reconnait qu'elle se concentre énormément sur la vitesse pure de ses monoplaces

Tandis que Fernando Alonso s'est dit convaincu que la RB9 était pour le moment la voiture la plus rapide du plateau, l'équipe championne du monde en titre reconnait qu'elle se concentre énormément sur la vitesse pure de ses monoplaces. Peut-être trop. A Melbourne le week-end dernier, Sebastian Vettel a impressionné en s'adjugeant la pole position devant son équipier Mark Webber, verrouillant ainsi la première ligne. Mais en course, la domination des Red Bull n'a pas eu lieu en raison de la gestion des pneumatiques et des choix de stratégie. Septième sur la grille de départ, Kimi Räikkönen est pendant ce temps allé cueillir les lauriers de la victoire. Helmut Marko a reconnu que Red Bull se concentrait peut-être trop sur son rythme en qualifications, au détriment des performances en course sur les longs relais. "Kimi Räikkönen n'a pas seulement fait un arrêt de moins que nous, il était aussi systématiquement plus rapide sans souffrir de l'usure élevée des pneus avec laquelle nous nous sommes battus", a confié l'Autrichien à Servus TV. "Nous avons besoin de mieux maîtriser les pneus. Mark Webber avait des réglages légèrement différents [à Melbourne] et c'était un peu mieux. Ce que nous avons appris, c'est que nous ne devrions pas nous fixer sur les qualifications. Il y a des choses plus importantes qu'être rapide sur un seul tour, comme être rapide sur l'ensemble de la course. C'est ce sur quoi nous devons nous concentrer davantage désormais."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités