Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
15 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
23 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
36 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
100 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
107 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
121 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
225 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
240 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
261 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Pourquoi Red Bull a battu Mercedes dans les lignes droites du Brésil

partages
commentaires
Pourquoi Red Bull a battu Mercedes dans les lignes droites du Brésil
Par :
24 nov. 2019 à 10:00

Le responsable de Red Bull Racing, Christian Horner, pense que son avantage de vitesse de pointe lors du Grand Prix du Brésil 2019 de F1 était plus lié à son niveau d'appui qu'au moteur.

Les écuries rivales de Red Bull ont souligné l'avantage de puissance au niveau de l'unité de puissance Honda à Interlagos lors du dernier Grand Prix, Max Verstappen ayant signé la pole position avant de remporter la course. L'altitude affectant différemment les différents moteurs sur le marché, beaucoup ont suspecté l'air moins dense d'avoir joué un rôle dans ces performances face aux groupes propulseurs Mercedes et Ferrari. Cependant, pour Christian Horner, il y a aussi des différences de réglages entre les voitures.

"Je pense qu'il faut regarder les niveaux d'appui également. Je pense que Mercedes avait un niveau d'appui plus important que le nôtre, ce qui les a aidés en course, mais peut-être pas en qualifications. On peut voir qu'ils ont été très compétitifs lors de la course et, à la fin des relais, ils étaient un petit peu plus rapides que nous. Donc il y a ce compromis sur la manière de générer votre temps au tour."

Lire aussi :

Le directeur technique de Honda, Toyoharu Tanabe, partage cette vision des choses, indiquant qu'il est impossible de désigner l'unité de puissance comme le facteur clé dans la forme de Red Bull sur les pistes en altitude. "La haute altitude n'affecte pas seulement l'unité de puissance mais l'aéro. Donc, au niveau du package, nous avions mieux, ou un fort package, à Mexico et ici. Je n'ai pas de réponse claire à ce sujet."

Horner, pour sa part, explique cependant que Honda est sur une bonne dynamique après une année globalement prometteuse pour l'avenir, avec trois succès. "Quand j'ai vu que les cinq dernières pole positions [au Brésil] étaient toutes pour Mercedes, c'était fantastique pour Honda de réaliser une pole [à Interlagos] pour la première fois depuis 1991. Ensuite, obtenir la victoire également, ça montre que le dur travail paye et on dirait vraiment que nous construisons une bonne dynamique."

Article suivant
Prost : 2020 sera "un grand défi" pour Hamilton

Article précédent

Prost : 2020 sera "un grand défi" pour Hamilton

Article suivant

Quand Vergne se souvient des remontrances d'Helmut Marko

Quand Vergne se souvient des remontrances d'Helmut Marko
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Équipes Red Bull Racing Boutique , Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard