Réduction des coûts : Une réunion décisive entre les équipes

La confiance de Toto Wolffquant à la fin de la crise quant à la réduction des coûts doit encore se matérialiser

La confiance de Toto Wolff

quant à la fin de la crise quant à la réduction des coûts doit encore se matérialiser. Le directeur de l'équipe Mercedes ne craint pas de perdre de nouvelles équipes et estime qu'il s'agit désormais de réfléchir à une meilleure répartition des revenus en F1. Pour les plus petites équipes que sont Lotus, Sauber et Force India, une solution doit encore être trouvée.

Selon Autosport, les patrons d'équipes se réuniront le 18 décembre prochain pour tenter de résoudre définitivement un problème qui a largement perturbé la fin de saison. Des réunions ont bien eut lieu la semaine dernière, notamment autour de la table de la Commission F1, mais les débats sur les points doublés et autres décisions sportives pour 2015 ont alors pris le pas sur le thème économique.

Si

Jean Todt a pris position il y a quelques jours

en assurant qu'il ferait de nouveau de la réduction des coûts son cheval de bataille, aucune solution concrète n'a été trouvée. A court terme, l'une des idées serait de partager les sommes initialement dévolues à Marussia et Caterham entre les trois plus petites équipes que sont Lotus, Sauber et Force India. Mais derrière une théorie qui peut paraître simple, rien ne l'est, d'autant que Caterham tente toujours de se sauver pour être sur la grille de départ la saison prochaine.

Directrice de l'écurie Sauber, Monisha Kaltenborn ne cesse de répéter le besoin urgent de trouver une solution, alors que Todt a également évoqué son souhait de tout mettre en œuvre pour réduire le coût des nouvelles motorisations. A quelques jours de Noël, la réunion prévue dans deux semaines entre les équipes s'annonce autant électrique que décisive…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Toto Wolff , Jean Todt
Équipes Mercedes , Sauber , Force India
Type d'article Actualités