Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Règle du Parc Fermé du vendredi au dimanche : Mercedes y est opposé

partages
commentaires
Règle du Parc Fermé du vendredi au dimanche : Mercedes y est opposé
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
8 juin 2019 à 06:30

La F1 envisage l'introduction d'un changement important des règles de Parc Fermé et d'intervention sur les autos et leurs réglages pour 2021, avec des interdictions commençant avant les essais libres.

Les équipes F1 pourraient faire face à de nouvelles restrictions majeures dans le cadre des changements autorisés sur les voitures après les Essais Libres (selon la règle du Parc Fermé) à compter de la saison 2021, en cas d'adoption d'un nouveau programme radical proposé pour les week-ends de course.

Les directeurs d'équipes F1 et la FIA passent en revue un certain nombre de changements pour les règles 2021 et une proposition de changement de format des week-ends de course a été mise sur la table durant le Grand Prix du Canada, repoussant les séances d'essais libres du vendredi dans l'après-midi et impactant la mise en place des week-ends.

Lire aussi :

La situation actuelle

Les règles actuellement en vigueur disposent que les équipes doivent fournir une feuille de préréglages des suspensions avant les qualifications. Seuls des changements mineurs peuvent être réalisés sur les F1 sous Parc Fermé. Des examens et mesures de base peuvent être opérés, comme une vidange des systèmes de frein ou le chargement des batteries. L'aileron avant en place peut être ajusté mais aucune pièce ne peut être ajoutée ou représenter une altération physique.

Bien entendu, une tolérance existe pour "les dégâts accidentels authentiques", qui peuvent être réparés. Certains travaux peuvent être entrepris sur les autos après validation expresse du délégué technique de la FIA. Les pièces de remplacements doivent être "de design, masse, inertie et fonction similaires à l'originale". Toute modification apportée à une pièce de l'auto, aux réglages des suspensions ou à la configuration aérodynamique constitue une infraction aux conditions de Parc Fermé et le pilote de la voiture incriminée doit alors prendre le départ depuis la ligne des stands et non de la grille.

Les monoplaces dans le Parc Fermé après la course

Les changements proposés

Les inspections techniques pourraient être déplacées au vendredi et les règles de Parc Fermé pourraient elles-mêmes débuter avant les essais. Il s'agirait alors d'un changement majeur par rapport au format actuel, selon lequel la limite d'intervention sur les monoplaces débute au lancement des qualifications. Une mesure qui, si elle était implémentée, aurait pour conséquence d'irriter certains protagonistes du paddock, comme Mercedes, qui estime qu'une telle règle n'aurait pas de sens.

Placer les monoplaces sous le régime de Parc Fermé dès le vendredi matin fait partie d'un plan visant à éliminer une partie du personnel F1 des circuits et alléger la logistique sur les courses le jeudi ainsi que la fenêtre d'intervention de membres d'équipes, et de permettre ainsi une augmentation du nombre de courses au calendrier. Dans le format proposé, les équipes seraient obligées de prendre part aux qualifications et à la course en utilisant des configurations de réglages sur lesquelles elle se seraient engagées dès le vendredi avant d'avoir réalisé le moindre kilométrage en piste !

Interrogé par Motorsport.com sur cette proposition, Toto Wolff, directeur d'équipe Mercedes, s'est dit favorable à une compression du week-end de course, mais pas de cette manière. "Nous ne sommes pas en faveur d'un format de Parc Fermé du vendredi au dimanche. Il n'y a aucune formule de course automobile au monde ne permettant pas de toucher aux voitures au cours du week-end et je ne pense pas que cela devrait commencer avec la F1, le pinacle du sport automobile. On ouvre une boite de Pandore avec des pénalités, car les voitures vont finir dans les murs et devront être reconstruites."

"L'idée est d'apporter des variables, de l'inattendu, et casser plus de voitures provoquera le contraire de cela, car nous allons passer plus de temps à faire de la recherche dans le monde virtuel et mettre plus de voitures sur le banc d'essais pour les faire durer, car nous savons que nous ne pourrons pas les désosser pendant trois jours. Je pense que ça ne devrait pas être quelque chose qu'il faille toucher. Il y a beaucoup d'autres domaines dans lesquels ça aurait du sens, mais pas celui-ci, selon nous."

 

Article suivant
Hamilton a commis une "erreur" en essayant de "trouver la limite"

Article précédent

Hamilton a commis une "erreur" en essayant de "trouver la limite"

Article suivant

Vettel pense que Mercedes reste bien plus rapide que Ferrari

Vettel pense que Mercedes reste bien plus rapide que Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Adam Cooper