Le règlement des moteurs F1 pour 2026 s'affine

La FIA a confirmé les grandes lignes définitives de la future réglementation moteur pour la Formule 1, ouvrant un peu plus la porte à l'arrivée d'un nouveau constructeur.

Le règlement des moteurs F1 pour 2026 s'affine
Charger le lecteur audio

Réuni ce mercredi à Paris, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a confirmé l'avancée des discussions autour de la future réglementation moteur, qui entrera en vigueur à partir de la saison 2026. Si un document plus détaillé sera soumis à l'instance internationale en début d'année prochaine, les grandes lignes de ce règlement sont désormais clairement définies, après des mois d'échanges entre les dirigeants de la F1, de la FIA, des écuries et des motoristes. Certains acteurs non impliqués dans la catégorie reine, à l'image de Volkswagen, ont d'ailleurs participé à ces groupes de travail. 

Comme attendu, la F1 continuera de mettre en avant des motorisations hybrides permettant "un message environnemental fort", mais avec une simplification générale du principe et une réduction des coûts. La volonté d'attirer de nouveaux motoristes est clairement affichée, tout comme celle de maintenir la F1 à un niveau de performance à part. 

Les blocs seront toujours des V6 turbo hybrides mais leur puissance électrique sera accrue, tandis que le MGU-H sera bel et bien supprimé, comme pressenti depuis un long moment maintenant. Par ailleurs, un plafonnement budgétaire sera instauré, à l'image de ce qui a été mis en place cette année pour les écuries. 

Le Conseil mondial a validé le cadre du Règlement 2026 sur les unités de puissance et a identifié les objectifs clés suivants :

  • Un message environnemental fort : carburant 100% durable, efficience globale et recentrage sur l'énergie électrique
  • Une réduction significative des coûts : réglementations techniques, opérationnelles et financières
  • Nouveaux arrivants : leur permettre de rejoindre la discipline à un niveau compétitif.
  • Protéger le spectacle : unité de puissance puissante et à haut régime, performance de la voiture, bruit, capacité des pilotes à faire la course, éviter une différenciation excessive.

Le Règlement 2026 sur les unités de puissance sera basé sur quatre piliers :

  • Conserver le moteur V6 de 1,6 litre
  • Augmenter la puissance électrique à 350kW
  • Suppression du MGU-H
  • Introduction d'un plafond de coûts pour les unités de puissance

Ces décisions vont à nouveau dans le sens d'une possible arrivée de Volkswagen en Formule 1. Le constructeur allemand ne cache plus, depuis des semaines, s'intéresser de très près à la discipline, qu'il pourrait rejoindre avec l'une de ses marques, plus particulièrement Porsche ou Audi. 

Lire aussi :

partages
commentaires
La FIA promet une enquête après l'image "ternie" de la F1
Article précédent

La FIA promet une enquête après l'image "ternie" de la F1

Article suivant

Red Bull fête le titre de Verstappen à Milton Keynes

Red Bull fête le titre de Verstappen à Milton Keynes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021