La réglementation F1 hybride est allée "trop loin", selon Todt

partages
commentaires
La réglementation F1 hybride est allée
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
22 mai 2018 à 15:27

La président de la FIA, Jean Todt, pense que la formule actuelle de la réglementation moteur de la F1 est allée "un peu trop loin" en termes de complexité.

Le départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, Sergio Perez, Force India VJM11 Mercedes, et le reste du peloton au départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H mène au départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, et le reste du peloton au départ
Jean Todt, President, FIA, et Chase Carey, président, Formula One
Robert Kubica, Williams FW41
Robert Kubica, Williams FW41
Robert Kubica, Williams FW41

Todt a déclaré que la F1 devait être une combinaison de sport et de recherche/développement de la part de constructeurs. Cependant, il estime que les règles du V6 hybride, qui ont été mises en place depuis 2014, se sont peut-être trop engagées dans la seconde direction.

La FIA et la F1 ont travaillé ensemble pour produire une version révisée des moteurs actuels en vue de 2021, sans la complexité du MGU-H. "Je pense que nous avons voulu prendre autant que possible en compte ce que nous avons appris du règlement existant. Et essayer de faire les choses plus simplement", a déclaré Todt.

"C'est une belle pièce d'art, de technologie, mais j'entends bien qu'il ne s'agit peut-être pas de ce que les fans attendent. Ce n'est pas quelque chose d'absolument nécessaire pour avoir un bon championnat. Donc je pense qu'il est important de pouvoir apprendre de cela, et de proposer quelque chose qui est supposé plus simple."

"Pour moi, les sports mécaniques, et je dis ça à chaque fois, c'est une part de spectacle, mais ce n'est pas suffisant. Il faut que ce soit aussi un laboratoire. Un laboratoire pour les constructeurs, un laboratoire pour les équipes, et un laboratoire qui peut être profitable pour les voitures de route, autant que possible. Et c'est ce qui se passe."

"Ayant dit cela, si on pense que c'est allé un petit peut trop loin, il faut se préparer à revenir un peu en arrière. Au final, je suis sûr qu'au fil des années, le moteur sera encore plus efficace sans MGU-H."

Todt d'affirmer que le règlement définitif est quasiment prêt. Il espère qu'il va encourager les nouveaux fournisseurs à venir dans la discipline. "Nous progressons plutôt bien au niveau du moteur. Je veux dire que nous sommes proches de respecter la date butoir pour la publication de la réglementation moteur pour 2021, et j'espère que cela pourra créer de l'intérêt chez de nouveaux constructeurs. Il y a de l'intérêt, mais entre de l'intérêt et un engagement, il y a une grande différence."

Article suivant
Lawrence Stroll juge les performances de Lance "phénoménales"

Article précédent

Lawrence Stroll juge les performances de Lance "phénoménales"

Article suivant

Virages, souvenirs, histoire... Charles Leclerc évoque Monaco !

Virages, souvenirs, histoire... Charles Leclerc évoque Monaco !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités