Règles COVID-19 en Hongrie : risque de prison en cas d'infraction

Le gouvernement hongrois a donné des directives très strictes aux acteurs de la Formule 1 en vue du Grand Prix qui aura lieu sur le Hungaroring le week-end prochain, avec des sanctions particulièrement sévères pour assurer le respect des règles en question.

Règles COVID-19 en Hongrie : risque de prison en cas d'infraction

Bien que la pandémie de COVID-19 soit globalement maîtrisée en Hongrie avec moins de 100 nouveaux cas recensés sur les deux dernières semaines, le gouvernement hongrois ne veut prendre aucun risque avec l'organisation de l'événement majeur qu'est un Grand Prix de Formule 1, même à huis clos et avec "seulement" quelques milliers de personnes dans les paddocks.

Lire aussi :

Un confinement strict sera en vigueur pour les non-Européens – soit une grande partie des intéressés depuis le Brexit – en plus des mesures sanitaires déjà instaurées par la Formule 1 elle-même. Tout contrevenant risquera une peine de prison ou une lourde amende.

"Les Britanniques ou personnes d'autres nationalités en dehors de l'Union européenne et de l'Espace économique européen ne doivent pas quitter le circuit ou leur lieu d'hébergement pour quelque raison que ce soit, hormis les trajets entre ces deux lieux ainsi que leur arrivée en Hongrie et leur départ du pays", indique une note envoyée aux écuries, qu'a pu consulter Motorsport.com.

"Ces personnes ne sont autorisées à utiliser ni les transports en commun, ni les taxis. Tous les repas doivent être pris au circuit ou sur le lieu d'hébergement, et tout temps libre doit être passé dans l'enceinte du lieu d'hébergement. Toute infraction à ces restrictions supplémentaires sera sujette à sanction par les autorités hongroises et passible d'une peine d'emprisonnement ou d'une amende pouvant atteindre environ 15 000 €."

Bien qu'ils ne soient pas officiellement concernés par les restrictions en question, il est "fortement recommandé" aux Européens de les respecter également, "afin de démontrer clairement la volonté de toutes les parties prenantes et personnes présentes de respecter les mesures établies par le gouvernement hongrois pour la tenue de l'événement, et pour éviter toute éventuelle confusion avec la communauté locale".

Rappelons que deux pilotes, ceux de Ferrari, se sont déjà fait remarquer par des infractions vis-à-vis des directives de la Formule 1. Sebastian Vettel a quitté sa "bulle sociale" le week-end dernier pour aller parler aux dirigeants de Red Bull Racing Christian Horner et Helmut Marko, aucun des trois hommes n'ayant alors porté de masque, tandis que Charles Leclerc est rentré à Monaco entre les deux Grands Prix du Red Bull Ring, rencontrant des personnes en dehors de sa "bulle sociale" également. "Je pense que les deux pilotes ont compris qu'ils avaient fait quelque chose de mal, et je suis convaincu qu'ils feront plus attention à l'avenir", a déclaré Mattia Binotto, directeur de la Scuderia.

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo conserve son châssis et son moteur malgré son crash

Article précédent

Ricciardo conserve son châssis et son moteur malgré son crash

Article suivant

Vettel ne compte pas quitter Ferrari en cours de saison

Vettel ne compte pas quitter Ferrari en cours de saison
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021