Règles COVID-19 en Hongrie : risque de prison en cas d'infraction

Le gouvernement hongrois a donné des directives très strictes aux acteurs de la Formule 1 en vue du Grand Prix qui aura lieu sur le Hungaroring le week-end prochain, avec des sanctions particulièrement sévères pour assurer le respect des règles en question.

Règles COVID-19 en Hongrie : risque de prison en cas d'infraction

Bien que la pandémie de COVID-19 soit globalement maîtrisée en Hongrie avec moins de 100 nouveaux cas recensés sur les deux dernières semaines, le gouvernement hongrois ne veut prendre aucun risque avec l'organisation de l'événement majeur qu'est un Grand Prix de Formule 1, même à huis clos et avec "seulement" quelques milliers de personnes dans les paddocks.

Lire aussi :

Un confinement strict sera en vigueur pour les non-Européens – soit une grande partie des intéressés depuis le Brexit – en plus des mesures sanitaires déjà instaurées par la Formule 1 elle-même. Tout contrevenant risquera une peine de prison ou une lourde amende.

"Les Britanniques ou personnes d'autres nationalités en dehors de l'Union européenne et de l'Espace économique européen ne doivent pas quitter le circuit ou leur lieu d'hébergement pour quelque raison que ce soit, hormis les trajets entre ces deux lieux ainsi que leur arrivée en Hongrie et leur départ du pays", indique une note envoyée aux écuries, qu'a pu consulter Motorsport.com.

"Ces personnes ne sont autorisées à utiliser ni les transports en commun, ni les taxis. Tous les repas doivent être pris au circuit ou sur le lieu d'hébergement, et tout temps libre doit être passé dans l'enceinte du lieu d'hébergement. Toute infraction à ces restrictions supplémentaires sera sujette à sanction par les autorités hongroises et passible d'une peine d'emprisonnement ou d'une amende pouvant atteindre environ 15 000 €."

Bien qu'ils ne soient pas officiellement concernés par les restrictions en question, il est "fortement recommandé" aux Européens de les respecter également, "afin de démontrer clairement la volonté de toutes les parties prenantes et personnes présentes de respecter les mesures établies par le gouvernement hongrois pour la tenue de l'événement, et pour éviter toute éventuelle confusion avec la communauté locale".

Rappelons que deux pilotes, ceux de Ferrari, se sont déjà fait remarquer par des infractions vis-à-vis des directives de la Formule 1. Sebastian Vettel a quitté sa "bulle sociale" le week-end dernier pour aller parler aux dirigeants de Red Bull Racing Christian Horner et Helmut Marko, aucun des trois hommes n'ayant alors porté de masque, tandis que Charles Leclerc est rentré à Monaco entre les deux Grands Prix du Red Bull Ring, rencontrant des personnes en dehors de sa "bulle sociale" également. "Je pense que les deux pilotes ont compris qu'ils avaient fait quelque chose de mal, et je suis convaincu qu'ils feront plus attention à l'avenir", a déclaré Mattia Binotto, directeur de la Scuderia.

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo conserve son châssis et son moteur malgré son crash
Article précédent

Ricciardo conserve son châssis et son moteur malgré son crash

Article suivant

Vettel ne compte pas quitter Ferrari en cours de saison

Vettel ne compte pas quitter Ferrari en cours de saison
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021