Relations publiques et préparation physique pour Charles Pic

Le weekend prochain va avoir lieu le Grand Prix de Singapour, une course très importante pour Caterham F1 Team

Le weekend prochain va avoir lieu le Grand Prix de Singapour, une course très importante pour Caterham F1 Team. En raison de la proximité avec la Malaisie, cœur de l'équipe de Leafield, tout l'état-major de Caterham devrait être présent, notamment le grand patron Tony Fernandes.

Une annonce très importante aura lieu vendredi après-midi, juste avant la première séance d'essais libres, avec la présentation d'un tout nouveau modèle conçu par Caterham Cars, ce qui devrait accroître l'excitation qui règnera chez Caterham F1 ce weekend.

Pour Charles Pic, malgré les inévitables relations publiques, il va s'agir de se concentrer sur le Grand Prix en lui même, et de peut-être signer un bon résultat sur le circuit urbain. Singapour représente une véritable opportunité pour Caterham de placer une de ses monoplaces dans le top 13 et de récupérer ainsi la dixième place du championnat constructeurs. C'est d'ailleurs sur ce même tracé que l'équipe avait perdu cette dixième place l'an dernier, lors d'une course où Pic avait fini 16e pour Marussia.

La saison européenne est désormais terminée et nous reprenons les courses lointaines, à commencer par Singapour. Pour moi, c'est l'une des meilleures courses de l'année”, commente le Français. “C'est une ville étonnante, et le fait que nous courons la nuit rend l'événement unique, évidemment. L'an dernier, c'était la première fois que je courais à Singapour et j'ai fait une bonne course en finissant 16e ; cette fois, c'est sûr que j'aimerais finir plus haut, mais je suis sûr que ce sera un nouvelle bonne semaine, peu importe ce qui arrive !

S'il y a une chose de sûre, c'est que le programme va être chargé ! Tony Fernandes va être présent, et nous avons de nombreux événements prévus au circuit et en-dehors avec nos sponsors et nos partenaires, donc l'un des défis de la semaine est de trouver le temps de nous mettre en retrait de tout ce qui se passe autour de nous, et de nous concentrer sur la priorité principale : réaliser un weekend aussi solide que possible sur la piste.

Tout le monde va parler de la chaleur et de l'humidité, mais pour moi, ce n'est pas vraiment un problème. J'aime la chaleur : il fait parfois très chaud en France aussi, même si ce n'est vraiment jamais aussi humide qu'à Singapour, mais nous commençons à nous préparer pour des courses comme Singapour dès l'hiver avec des heures d'entraînement, puis nous affinons la préparation physique et mentale dans la semaine précédant la course.

Je vais arriver plus tôt que pour une course européenne pour pouvoir commencer à m'acclimater à la chaleur, et je vais boire de plus en plus chaque jour, jusqu'au point où je vais absorber jusqu'à cinq ou six litres de liquide avant le départ de la course. C'est l'une des clés pour une performance maximale : être correctement hydraté signifie que l'on peut se concentrer à 100% dans la voiture, et c'est vital sur un circuit aussi technique que Singapour.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Charles Pic
Type d'article Actualités