Renault a bien débuté, mais mal fini

Auteur d'un excellent départ qui l'a propulsé au troisième rang, Fernando Alonso a résisté autant que possible aux pilotes qui le harcelaient pour passer, mais sa monoplace était finalement trop lente pour les maintenir dans ses rétroviseurs...

Auteur d'un excellent départ qui l'a propulsé au troisième rang, Fernando Alonso a résisté autant que possible aux pilotes qui le harcelaient pour passer, mais sa monoplace était finalement trop lente pour les maintenir dans ses rétroviseurs jusqu'au bout.

Après être parti à la faute lorsque la pluie a fait son apparition, le pilote espagnol n'a pas pu remonter dans la hiérarchie. Il termine finalement onzième, tandis que son coéquipier prend la treizième place.

Fernando Alonso (11e) :


"J'ai pris un excellent départ, passant de la neuvième place sur la grille à la troisième dans le premier virage. Ensuite, j'ai dû défendre ma position parce que j'étais trop lent. Cette partie de la course était intéressante."

"Il était difficile de savoir quel type de pneumatiques choisir au moment de notre arrêt car nous ne pouvions pas deviner l'intensité de la pluie à venir. Je suis déçu par le résultat final, mais nous restons optimistes pour la prochaine course et notre objectif reste de nous battre pour le championnat."

Nelson Piquet (13e) :


"Au départ, l'équilibre de la voiture était bon mais nous n'avions que peu d'adhérence. Lorsque la pluie est arrivée, nous avons essayé de prendre la bonne décision au bon moment, et il n'y avait rien d'autre à faire dans ces conditions."

"Juste avant le drapeau rouge, il était quasiment impossible de rester sur la piste et de contrôler la voiture. Nous avons beaucoup appris ce week-end, une nouvelle fois, et je me concentre déjà sur la prochaine course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Nelson Piquet
Type d'article Actualités