Renault accepte la sanction

Coupable d'avoir volontairement causé l'accident de Nelson Piquet Jr pour permettre à Fernando Alonso de remporter le Grand Prix de Singapour 2008, Renault a reçu une suspension de deux ans avec sursis

Coupable d'avoir volontairement causé l'accident de Nelson Piquet Jr pour permettre à Fernando Alonso de remporter le Grand Prix de Singapour 2008, Renault a reçu une suspension de deux ans avec sursis.

Bernard Bey, le président de l'écurie Renault, a déclaré aux micros des médias présents devant le siège de la FIA, place de la Concorde à Paris, que l'équipe double championne du monde en 2005 et 2006 acceptait la décision du Conseil Mondial de la FIA.

"Nous sommes très tristes de nous retrouver devant le Conseil Mondial du Sport Automobile aujourd'hui. Suite aux résultats de notre propre enquête, nous avons informé la FIA la semaine dernière que nous ne contesterions pas les accusations que nous acceptions nos responsabilités liées à l'incident de Singapour et nous avons de suite pris les mesures appropriées au sein de l'équipe."

"Aujourd'hui, nous acceptons intégralement la décision du conseil. Nous présentons nos excuses, et ce sans réserve, à la communauté de la F1 par rapport à ce comportement inacceptable," pousuite Bey.

"Nous espérons sincèrement que nous pourrons bientôt mettre cette histoire derrière nous et nous concentrer sur le futur. Nous communiquerons de plus amples informations dans les jours qui viennent."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Nelson Piquet
Type d'article Actualités