Renault accepterait une écurie "partenaire" mais pas cliente en F1

Renault se montrera particulièrement sélectif à l'avenir dans le cas où une écurie souhaiterait disposer de ses unités de puissance en Formule 1.

Renault accepterait une écurie "partenaire" mais pas cliente en F1

À partir de la saison prochaine, Renault n'aura plus d'écurie cliente en Formule 1 puisque McLaren va se tourner vers les unités de puissance Mercedes. Seule l'écurie d'usine – rebaptisée Alpine F1 Team – disposera alors des blocs conçus à Viry-Châtillon, alors qu'il y a deux ans encore Renault fournissait deux clients (Red Bull et McLaren) en plus de sa propre structure. Ce scénario ne déplaît toutefois pas à Cyril Abiteboul, qui estime que la relation client entre le motoriste et une autre écurie n'apporte aucun bénéfice au Losange. Le directeur de Renault F1 n'exclut toutefois pas une future collaboration, à condition qu'elle soit plus étroite et prenne davantage la forme d'un véritable partenariat, afin qu'une plus-value technique se fasse sentir.

"Ce doit être davantage une équipe partenaire qu'une équipe cliente", confirme le Français. "Un client ne vous apporte rien. Un partenaire peut peut-être vous apporter une certaine valeur, qui peut vous aider à atteindre un objectif sportif et commercial. Nous savons que la transaction [financière] est de toute manière réglementée, donc c'est principalement avec une perspective sportive et technique que nous étudierions l'opportunité."

Lire aussi :

Dans l'immédiat, aucune écurie n'est en quête d'un motoriste mais la situation pourrait changer dès la fin de saison 2021, en fonction de la décision de Honda. La marque japonaise est engagée en Formule 1 jusqu'à cette échéance mais n'a encore pris aucune décision quant à la poursuite de son programme.

Avant même qu'une telle éventualité ne se présente, et que Red Bull Racing se retrouve sans motoriste, Abiteboul ferme la porte. "Red Bull est une équipe d'usine avec Honda", estime-t-il. "Je pense que la première chose, c'est que Honda décide de son propre engagement, de sa propre stratégie en F1. Nous avons été avec Red Bull, ça n'a pas fonctionné."

Le terme "d'usine" employé par le directeur de Renault F1 peut surprendre, lui qui a justement estimé que Red Bull était passé à côté de quelque chose ces dernières années en n'allant pas plus loin dans ses relations avec un motoriste, notamment lors de la collaboration houleuse avec Renault de 2014 à 2018. Il insiste toutefois sur le fait de devoir désormais faire travailler en collaboration maximum les départements châssis et moteur.

"On m'a demandé pourquoi Red Bull avait des difficultés, et mon avis est que l'une des raisons à cela vient du fait qu'ils ont déjà rejeté cette possibilité d'avoir davantage d'intégration", précise Abiteboul. "Nous avons progressé entre Viry et Enstone. Nous avons un engagement à long terme en F1 et désormais, nous avons assuré le fait de pouvoir penser à ce que nous voulons faire pour une perspective de relation client ou partenaire. S'il y a une opportunité forte de partenariat, nous la saisirons. Je doute que ça puisse être avec Red Bull."

partages
commentaires
Virages à fond avec 5 g en latéral : voici ce que réserve le Mugello
Article précédent

Virages à fond avec 5 g en latéral : voici ce que réserve le Mugello

Article suivant

Imola planche sur l'accueil de 13 000 spectateurs

Imola planche sur l'accueil de 13 000 spectateurs
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021