Renault : Alonso va apporter son aide "sur certains week-ends"

Fernando Alonso est entré dans le vif du sujet cette semaine, en vue de son retour en F1 : il a passé trois journées au contact de sa nouvelle équipe, dans les deux usines de Renault.

Renault : Alonso va apporter son aide "sur certains week-ends"

Profitant de la petite pause entre deux Grands Prix, si rare cette année, Renault a accueilli Fernando Alonso à Enstone en début de semaine. Le double Champion du monde a retrouvé une maison qu'il connaît bien, mais cette visite marque le véritable point de départ du travail entre celui qui remplacera Daniel Ricciardo la saison prochaine et l'équipe qui sera rebaptisée Alpine.

Alonso a passé deux journées complètes dans l'usine britannique du Losange, dont une consacrée au simulateur. Il a également moulé son baquet et rencontré les ingénieurs avec lesquels il travaillera désormais. La prise de repères ne s'est pas arrêtée là puisque l'Espagnol a consacré une troisième journée à la visite de l'usine moteur de Renault, à Viry-Châtillon.

Lire aussi :

"Revenir à Enstone était une excellente expérience", se réjouit Alonso. "Ces journées étaient riches en émotions. Beaucoup de choses ont changé ; le simulateur est nouveau, la soufflerie a été mise à jour, mais certaines choses sont restées les mêmes : les bureaux, la salle de sport que je fréquentais souvent… C’était comme une première journée à l’école, avec beaucoup de choses à apprendre et d’informations à digérer, mais c’était extrêmement productif. J’ai suivi un programme dans le simulateur, je me suis un peu habitué à la voiture, j’ai testé les installations — la dernière fois que j’étais venu, le simulateur n’existait pas encore ! J’ai ensuite moulé mon baquet avant des réunions avec des personnes clés pour comprendre le programme de l’année prochaine. Il s’agissait vraiment de se remettre dans le bain."

Fernando Alonso, Renault F1 Team

"Je crois que l’équipe a tous les atouts en main pour l’avenir. Les dernières courses ont été encourageantes pour tout le monde, y compris moi. Revoir Renault être compétitif est une bonne chose pour le sport et je me suis réjoui de voir ces progrès. Le chemin est encore long et le milieu de tableau est extrêmement serré, mais je pense qu’ils ont fait un travail incroyable en piste. Les deux dernières courses ont été très excitantes à regarder et j’ai hâte de revenir dans le match. Je vais maintenant suivre tout ce que l’équipe attend de moi : des jours de simulateur, apporter mon aide sur certains week-ends et être disponible pour tout ce dont elle a besoin."

Renault a révélé la semaine dernière avoir pris contact avec la FIA en vue d'un test d'Alonso dans le baquet de la R.S.20, à Abu Dhabi en fin de saison. Il ne s'agit pour le moment que d'une possibilité, ces essais étant théoriquement réservés aux pilotes n'ayant pas participé à plus de deux Grands Prix.

"C’était formidable de revoir Fernando en personne dans l’équipe", souligne en attendant Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1. "Il est extrêmement motivé à l’idée de reprendre de la meilleure façon possible. Il veut véritablement s’impliquer dans les préparatifs. Ces trois jours à Enstone et à Viry ont permis aux deux parties de renouer des liens et de poser des fondations très tôt. Cela sera essentiel pour démarrer du bon pied la saison 2021, une année clé dans notre progression en tant qu’équipe."

partages
commentaires
Renault soulève le "sujet tabou" des souffleries partagées

Article précédent

Renault soulève le "sujet tabou" des souffleries partagées

Article suivant

Honda a corrigé les problèmes identifiés sur son moteur

Honda a corrigé les problèmes identifiés sur son moteur
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021