Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Renault discute avec la FIA pour un test d'Alonso

partages
commentaires
Renault discute avec la FIA pour un test d'Alonso
Par :

Renault aimerait que Fernando Alonso puisse participer aux essais de fin de saison, après le dernier Grand Prix à Abu Dhabi.

Renault est en pourparlers avec la FIA pour obtenir la permission d'aligner Fernando Alonso en piste lors des Rookies Tests de fin de saison, à Abu Dhabi. Lors d'un entretien accordé à Motorsport.com, Cyril Abiteboul a confirmé le désir de plus en plus clair du pilote espagnol de pouvoir découvrir la monoplace de cette année. Une participation à une séance d'essais libres le vendredi matin reste toutefois exclue. 

"Initialement, c'était 'Je piloterai quand le moment sera venu'", explique le directeur de Renault F1 au sujet du recrutement d'Alonso. "Mais j'ai désormais le sentiment qu'il a vraiment envie d'y aller, même avec la voiture actuelle. Nous étudions donc l'opportunité de le faire, mais c'est très sensible. Je ne parle pas de séances d'EL1, car franchement il n'a pas besoin de ça, il n'a pas besoin de l'exposition des EL1. Et nous, nous en avons clairement besoin pour nos réglages. Mais nous aimerions le voir [dans la voiture] car je sens qu'il en a très envie."

Lire aussi :

Le fait d'écarter l'option d'un roulage en EL1 le vendredi matin laisse peu d'autres possibilités à Renault. Cette année, en raison de la crise du coronavirus, la réglementation a changé en ce qui concerne les essais privés. Auparavant, les essais de fin d'année à Abu Dhabi se tenaient sur trois jours et permettaient d'aligner à la fois des pilotes titulaires et des jeunes pilotes. Désormais, et alors que Pirelli devrait conserver les mêmes pneus pour 2021, ce test a été réduit à une journée unique, réservée aux jeunes pilotes.

Sur ce point, le règlement dit maintenant qu'une équipe peut aligner deux voitures pour cette journée d'essais, avec des pilotes qui "sauf approbation contraire de la FIA, n'ont pas participé à plus deux Grands Prix de F1 dans leur carrière". Si Renault veut bénéficier de la présence d'Alonso sur ces essais, l'écurie doit donc en faire la demande auprès de la FIA, à moins que le format du test ne change.

"Nous devons voir si ça peut se faire en se basant sur les critères de ces essais. Nous en discutons avec la FIA", confirme Cyril Abiteboul. Compte tenu des nombreux transferts déjà annoncés pour l'an prochain, il est possible que Renault ne soit pas la seule écurie à demander un tel arrangement pour les tests d'Abu Dhabi.

En annonçant son retour chez Renault – qui deviendra Alpine la saison prochaine –, Fernando Alonso a toujours insisté sur la nécessité de tout miser sur 2022, année du grand changement de réglementation technique. Toutefois, les bons résultats récents de la R.S.20 en piste pourraient avoir légèrement changé la donne. "Au départ, il était bien plus question d'avenir", reconnaît Abiteboul. "C'était tout sur 2022 et oublions 2021. Mais Fernando voit que nous commençons à vivre des bagarres intéressantes en piste, et il veut s'en nourrir de manière positive."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Williams : Russell est au niveau de Mansell, Rosberg et Hill

Article précédent

Williams : Russell est au niveau de Mansell, Rosberg et Hill

Article suivant

Nouvelles pièces : le crash de Stroll met Racing Point sous pression

Nouvelles pièces : le crash de Stroll met Racing Point sous pression
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine