Renault aurait désormais Lotus comme objectif de rachat

Si les rumeurs de rachat de Toro Rosso par Renault ont vite été éteintes, Helmut Marko indiquant qu'une livrée jaune était plus probable, il semblerait que le constructeur français soit tenté par d'autres alternatives, l'une d'entre elles étant Lotus.

D'après le journaliste allemand Ralf Bach, Renault disposerait de 30 millions d'euros pour le rachat d'une écurie, et serait plus enclin à travailler sur les bases Lotus d'Enstone. L'équipe existait sous le nom du constructeur français jusqu'en 2011.

Les négociations serait menées par Bob Bell, ancien homme de Mercedes, mais surtout présent à Enstone lorsque Renault possédait encore l'écurie. Bell était d'ailleurs devenu le Team Principal intérimaire de l'écurie française après l'affaire de Singapour 2008, et le départ de Flavio Briatore.

D'après Bach, les options de rachat par Renault seraient "Force India, Lotus, Toro Rosso et Sauber", soit une bonne partie du milieu de peloton actuel en Formule 1. Avec 30 millions, Renault ne pourrait apparemment pas racheter Sauber, et resterait "juste" pour obtenir une livrée jaune sur les Toro Rosso.

Le PDG de l'écurie Lotus, Matthew Carter, avait déjà dû calmer les rumeurs en Malaisie, en déclarant que "Lotus n'est pas à vendre. Nous ne cherchons pas d'acheteur. Nous avons signé un contrat avec Mercedes jusqu'en 2020, donc un changement de propriétaire n'est pas prévu."

La saga du retour de Renault en tant que constructeur en Formule 1 devrait donc nous occuper encore une bonne partie de la saison !

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Flavio Briatore , Matthew Carter
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités
Tags bob bell, force india, lotus, rachat, renault, toro rosso