Renault "plusieurs mois" en avance sur ses objectifs de fiabilité

Renault a assuré se trouver "plusieurs mois" en avance sur son programme de préparation de fiabilité par rapport à pareille époque l’an dernier. Ou plutôt être en avance sur ce qui était un retard fin 2016 ?

Renault "plusieurs mois" en avance sur ses objectifs de fiabilité
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, est applaudi par le public après son abandon
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 lors de la conférence de presse
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1 Team, se serrent les mains dans le paddock
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 lors de la conférence de presse
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Le motoriste français a réalisé de solides gains de performance cette saison avec un tout nouveau concept d’unité de puissance, mais a souffert de problèmes de fiabilité à répétition, dont son client Red Bull a été la victime la plus apparente.

La saison de Max Verstappen a été émaillée de pépins relatifs à des éléments de fiabilité du package rebadgé TAG Heuer, mais peu de pilotes propulsés par Renault ont été épargnés cette année par des contrariétés dans le domaine, comme l'a démontré le Grand Prix du Mexique.

Plusieurs mois d'avance par rapport au niveau équivalent de l'an dernier ? Cyril Abiteboul a fait son choix rhétorique, plutôt avantageux, au moment de finalement décrire le fait que Renault n'a pas pris de retard pour le moment sur ses objectifs de programme 2018.

Le Français estime que les choses avaient davantage triste mine à pareille époque l’an dernier, ce qui fait que les efforts en vue de fournir une solution rapide et fiable en 2018 suivent la bonne voie...

"Ce que je peux vous dire, c'est que nous sommes des mois en avance sur notre programme de fiabilité par rapport à l’an dernier", présente-t-il de manière avantageuse à Motorsport.com. "Espérons donc que cela aura un impact positif sur l’an prochain."

Celui-ci ne peut cependant ignorer le problème de fiabilité avéré cette saison, particulièrement lorsqu’il a privé Red Bull de possibles arrivées dans le haut de la hiérarchie.

"Nous avons des éléments capables de couvrir des milliers de kilomètres. En fait, des dizaines de milliers de kilomètres, comme l’accumulateur d’énergie ou le MGU-K", assure malgré tout le directeur de l'équipe au Losange.

Nouvelle évolution dans la rigueur

Abiteboul explique par ailleurs que Renault s’imposera un régime plus strict afin de ne pas compromettre ses objectifs en termes de fiabilité, aussi bien pour son équipe d’usine que pour ses clients, dont McLaren fera partie après avoir quitté Honda.

"Nous allons légèrement modifier notre philosophie et être bien plus rigides sur la planification d’étapes importantes sur les différents projets ; sur le châssis comme le projet moteur. Nous voulons nous assurer que la fiabilité soit bonne dès le début des essais hivernaux et que nous puissions couvrir un important kilométrage sur ceux-ci, et ainsi de suite. Nous espérons ensuite que cela se propage au reste de la saison aussi", a expliqué le patron français.

"C’est toujours difficile car le temps est extrêmement limité, mais nous désirons faire progresser tous les éléments du package et la question est de savoir à quel moment on ose taper sur les freins à ce niveau-là", reprend Abiteboul. "Mais Rémi [Taffin, responsable moteur] en particulier est très rigide sur son approche consistant à tenir [les délais] sur les étapes importantes, en particulier du côté du moteur."

partages
commentaires
Édito - Vous avez dit trop facile ?

Article précédent

Édito - Vous avez dit trop facile ?

Article suivant

Force India : "La VSC nous a complètement plantés"

Force India : "La VSC nous a complètement plantés"
Charger les commentaires
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021