Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
Course dans
21 Heures
:
46 Minutes
:
46 Secondes
04 sept.
EL1 dans
19 jours
11 sept.
Prochain événement dans
26 jours
25 sept.
EL1 dans
40 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
54 jours
23 oct.
Prochain événement dans
68 jours
31 oct.
Prochain événement dans
76 jours

Renault veut battre les top teams avec "85% de leurs ressources"

partages
commentaires
Renault veut battre les top teams avec "85% de leurs ressources"
Par :
4 févr. 2018 à 11:30

Renault prévoit de battre les équipes de pointe de Formule 1 que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull au Championnat du monde avec "85% de leurs capacités et ressources", selon Cyril Abiteboul, son directeur général.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17 et ses mécaniciens
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1 Team

Renault est engagé dans un processus en cours de développement de son fonctionnement à Enstone, après le rachat de Lotus fin 2015. Le personnel et les infrastructures ont été grandement renforcés depuis, le Losange ayant recruté plus de 100 personnes et agrandi son équipe en poursuivant un objectif de 750 employés.

Abiteboul explique que cette croissance va se poursuivre en 2018, mais à un rythme moins important, alors que le nouveau directeur exécutif, Marcin Budkowski, dont le recrutement auprès de la FIA a été grandement controversé, va travailler sur la refonte de la structure de l'équipe pour mettre en place un projet pour viser le titre tout en utilisant moins de ressources que les autres top teams.

"Fondamentalement, le défi que je soumets à notre équipe, à tout le monde, y compris moi, est d'être capable, dans un avenir à moyen terme, de lutter avec les top teams avec 85% de leurs capacités et de leurs ressources", a déclaré le dirigeant français à Motorsport.com.

"En termes de budget, mais aussi en termes d'effectif. Je n'essaie pas d'atteindre ce qu'a Mercedes ou ce qu'a Red Bull seulement pour le plaisir d'avoir la même chose. J'essaie également de faire ce qu'ils font de façon plus efficace, ce qui a toujours été la façon de faire de Renault en Formule 1. Ça ne peut pas être une course à l'armement."

Abiteboul affirme que l'incertitude autour de la future direction de la F1 sous Liberty Media, en particulier au sujet du règlement moteur et du potentiel budget capé, ajoute de la pression quand il s'agit d'augmenter l'effectif à un niveau qui pourrait conduire à devoir reculer plus tard.

"Nous allons continuer de grandir, [mais] nous allons commencer à ralentir le rythme de notre croissance, parce que franchement, c'est assez impressionnant ; impressionnant mais aussi un challenge à gérer pour tout le monde."

"Je pense qu'il faut ralentir et au final stabiliser la base, et s'assurer que nous comprenons ce qui marche, ce qui ne marche pas, évaluer les forces et les faiblesses de notre équipe, et tout de même maintenir une capacité d'ajustement, pour augmenter l'activité dans les domaines qui vont être un peu faibles."

"Nous ne voulons pas arriver au point où je crois qu'il faudrait ensuite réduire à nouveau [la croissance] dans les prochaines années, donc j'essaie d'avoir un jugement raisonnable pour une équipe de Formule 1 sur le moyen à long terme, sans mettre en danger notre capacité à nous battre pour des championnats d'ici 2020 ou 2021."

"Nous pensons que ce chiffre de 700 ou 750 [personnes] à Enstone, ça sera une bon chiffre approximatif pour fonctionner."

Newey défend le Halo et critique la philosophie du danger

Article précédent

Newey défend le Halo et critique la philosophie du danger

Article suivant

Wolff : Ocon "devra battre Pérez" en 2018

Wolff : Ocon "devra battre Pérez" en 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Ben Anderson