Renault garde "toutes les chances d'obtenir un bon résultat"

Aucune des deux Renault ne s'élancera parmi la première moitié de la grille de départ à Interlagos, mais l'écurie d'Enstone demeure résolument optimiste pour le Grand Prix du Brésil.

Renault garde "toutes les chances d'obtenir un bon résultat"

Malgré la double élimination de ses pilotes en Q2 à Interlagos, Renault F1 pense conserver de bonnes chances de ramener des points dimanche. Comme souvent, la R.S.19 s'est retrouvée en délicatesse dans l'exercice des qualifications, qui plus est sur un circuit aussi court que celui de São Paulo. L'écurie française mise donc sur l'excellente gestion des longs relais qu'elle a pu afficher à Mexico et Austin pour reprendre la main en course. 

Sur la grille de départ, Daniel Ricciardo sera le mieux placé des représentants du Losange, avec une 11e place pas si inintéressante, puisqu'elle lui offre la liberté stratégique avant le départ. "C’est vraiment disputé dans le peloton et aujourd’hui ne fait pas exception", commente l'Australien. "C’est un tour court avec peu de virages, donc tout doit bien se passer. Nous n’avons pas été parfaits, mais j’apprécie ces batailles et le fait que ce soit aussi serré. J’ai eu un peu de mal sur mon dernier run en Q2. Nos pneus ont un peu surchauffé, mais c’est ainsi... Nous aurions aimé être en Q3, mais ce n’est pas une catastrophe et j’ai hâte d’être à la course."

Lire aussi :

Preuve de la densité du milieu de grille, Nico Hülkenberg est rejeté deux places plus loin malgré un chrono qui n'est qu'à 18 millièmes de celui de son coéquipier. "Le cœur de la grille est très serré et nous n’avons tout simplement pas réussi à extraire suffisamment de rythme aujourd’hui", estime l'Allemand. "Cela s’est joué sur des détails et quelques centièmes seulement nous auraient permis d’entrer en Q3. Le circuit est petit et ma deuxième tentative en Q2 était propre, mais il nous manquait juste ce petit plus pour passer à la suite. Cela nous complique la vie pour demain, mais je suis assez optimiste puisque notre rythme de course était supérieur ces derniers temps."

Si le résultat n'est donc pas forcément reluisant ce samedi, il paraît donc loin d'être rédhibitoire pour la suite du week-end, comme tient à le souligner le directeur sportif Alan Permane. "Nous savions que ce circuit serait difficile pour nous, mais tout le milieu de la grille se tient en un peu moins de deux dixièmes", constate-t-il. "Si nous les avions trouvés, nous aurions pu atteindre le septième rang. Nous n’avions pas ce rythme aujourd’hui et nous en payons donc le prix, mais nous avons 71 tours pour remettre les choses dans l’ordre demain. Les températures devraient être beaucoup plus chaudes et, entre notre rythme de course et notre excellente gestion des pneus lors des derniers rendez-vous, nous avons toutes les chances d’obtenir un bon résultat ici."

partages
commentaires
Mercedes "en manque de puissance" face à Ferrari et Red Bull
Article précédent

Mercedes "en manque de puissance" face à Ferrari et Red Bull

Article suivant

Vettel s'amuse de la vitesse de pointe "suspecte" des Red Bull

Vettel s'amuse de la vitesse de pointe "suspecte" des Red Bull
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021