Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa

Le rythme de Renault à Spa-Francorchamps est pris très au sérieux par McLaren, dont les pilotes ne sont pas surpris par la hiérarchie observée vendredi après-midi.

Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa

Le deuxième temps signé par Daniel Ricciardo vendredi après-midi lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Belgique a confirmé une menace que redoutait McLaren. Voir la R.S.20 de l'Australien a un tel niveau a pu surprendre, mais du côté de l'écurie de Woking, c'est visiblement tout sauf une surprise. Cependant, si l'étonnement est quasi inexistant, la crainte est beaucoup plus grande.

Lire aussi :

En EL2, Lando Norris et Carlos Sainz ont placé les deux McLaren dans le top 10, terminant respectivement septième et neuvième. L'écurie britannique est donc dans le bon wagon mais voit un adversaire supplémentaire venir se mêler à la chasse pour les places d'honneur. Le rapport de force est d'autant plus pertinent que les deux équipes utilisent le même bloc moteur.

"C'est un circuit très différent et la voiture se comporte différemment dans une configuration avec moins d'appui aérodynamique", explique en premier lieu Carlos Sainz devant la hiérarchie établie hier. "On peut voir que certaines choses changent : Renault semble super rapide et nous avons l'air assez bien. Franchement, nous sommes satisfaits de notre performance. Mais oui, Racing Point et cette Renault semblent dangereusement trop rapides pour le moment."

Des étincelles sortent de la monoplace de Carlos Sainz Jr., McLaren MCL35

Renault sort d'un Grand Prix particulièrement difficile à Barcelone, où le Losange n'a jamais réussi à s'installer dans le top 10, que ce soit en qualifications ou en course. La variation de performance est en très grande partie liée aux caractéristiques très éloignées entre le tracé catalan et celui des Ardennes, même si l'écurie française peut aussi compter sur quelques progrès réalisés avec sa monoplace.

"Je ne suis pas surpris du tout car l'année dernière, ils étaient très rapides ici et à Monza", rappelle Sainz. "En configuration avec peu d'appui aérodynamique, leur voiture semble vraiment très bien fonctionner. En venant ici, nous savions qu'ils pourraient être un concurrent très fort. Nous devons continuer à nous concentrer sur nous-mêmes, continuer à chercher pourquoi notre voiture est assez bonne avec peu d'appui mais pas autant qu'elle devrait l'être. Tout compte fait, nous étions dans le top 10 lors des deux séances, donc nous n'avons pas trop à nous plaindre."

Pour Lando Norris, l'autre point qui donne l'avantage à Renault sur le circuit de Spa se situe dans la meilleure agilité de la R.S.20 dans les virages à basse vitesse par rapport à la MCL35.

"Je pense qu'ils sont très bons dans les virages lents, comme d'habitude", avance le pilote britannique. "C'est là que nous avons énormément de mal, surtout avec l'appui moins important que nous avons. Je ne dirais pas que c'est une surprise. Il [Ricciardo] est toujours rapide en EL2, c'est généralement là qu'il fait ses tours rapides. Nous avons un peu de travail à faire. Mais j'ai fait quelques erreurs sans lesquelles j'aurais pu être bien plus proche. Je pense donc qu'il est possible de faire ce qu'il a fait, mais la Renault reste très rapide."

Top 5 des EL2

P. Pilote Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen 1'43.744  
2 Australia Daniel Ricciardo 1'43.792 0.048
3 United Kingdom Lewis Hamilton 1'43.840 0.096
4 Thailand Alexander Albon 1'44.134 0.390
5 Mexico Sergio Pérez 1'44.137 0.393

partages
commentaires
Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Article précédent

Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Article suivant

Ferrari explique ses difficultés par les pneus, pas le moteur

Ferrari explique ses difficultés par les pneus, pas le moteur
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021