Renault : Des qualifications décevantes

Déception dans le clan Renault après les qualifications du Grand Prix du Japon

Déception dans le clan Renault après les qualifications du Grand Prix du Japon. Fernando Alonso espérait viser la Q3, tandis que Romain Grosjean déplore le manque de roulage sur piste sèche sur ce circuit qu'il découvre.

Fernando Alonso (12e) :


"C'était une séance qualificative étrange. Les conditions de piste étaient bonnes et tout les pilotes poussaient à fond, mais il y a eu beaucoup d'incidents, dont celui de Timo Glock qui est le plus grave et j'espère qu'il va bien."

"C'est dommage d'avoir manqué la Q3 à cause d'un drapeau jaune en fin de Q2. Les commissaires de course ont demandé à me voir car ils ont vu que j’avais fait un secteur rapide sous le drapeau jaune. J’ai alors expliqué qu’à la sortie du virage 14, la piste était remplie de poussière et ma visibilité en fut très réduite. Cette poussière a été créée par la sortie de piste de Buemi."

"Ensuite, j’ai vu l’aileron sur la piste que j’ai tout de suite évité. C’est à ce moment là, que j’ai vu le drapeau jaune et j’ai tout de suite ralenti, et je suis rentré très doucement au stand. Demain, pour la course, j’espère que nous pourrons améliorer un peu notre position et être en mesure position de marquer des points."

Romain Grosjean (18e) :


"Avec la pluie d'hier, nous n'avons eu qu'une heure ce matin pour nous préparer aux qualifications. Je n'ai pas pu effectuer beaucoup de tours sur cette piste, que je découvre, c'est donc réellement dommage. Nous allons voir quel type de stratégie nous pourrons adopter demain afin de disputer la meilleure course possible."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Timo Glock , Romain Grosjean
Type d'article Actualités