Pour Renault, Force India est "un exemple à suivre"

Les récentes réussites de l'équipe Force India avec un budget limité sont un exemple que Renault doit suivre, selon le directeur général du constructeur français Cyril Abiteboul.

Pour Renault, Force India est "un exemple à suivre"
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, en lutte avec Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1 Team

Force India a terminé quatrième du championnat constructeurs en F1 pour la seconde saison consécutive en 2017, deux places devant l'équipe Renault d'usine.

Abiteboul avait suggéré avant la saison 2017 que les nouvelles règles aérodynamiques allaient créer une "course à l'armement" et rendre les choses "très difficiles pour les petites équipes".

"Je crois qu'une grande partie du budget de conception d'une Force India a disparu désormais, juste pour composer avec les nouvelles règles", avait déclaré le dirigeant du Losange lors de la présentation de pré-saison de l'écurie en février dernier. "C'est aussi quelque chose que nous prenons en compte avec le niveau de ressources que nous avons, nous devrions être facilement capables de battre des équipes comme Haas, Force India et ainsi de suite."

Le directeur de l'écurie Force India, Vijay Mallya, a récemment conseillé aux sceptiques de "ravaler leurs propos" après le maintien de son écurie à un haut niveau de performance dans le championnat et, quand Motorsport.com lui a demandé s'il ferait cela, Abiteboul a assuré que ses déclarations avaient été "déformées" et que la stabilité et l'efficacité de Force India étaient un exemple à suivre pour Renault.

"Franchement, je pense que mes mots ont été déformés parce que j'ai toujours eu un immense respect pour Force India, et je l'ai toujours. Ce respect est juste encore plus grand après 2017. Ils ont démontré qu'avec des ressources très limitées, ils ont pu générer une performance énorme. Cela vient en plus d'un super duo de pilotes et aussi en plus de ce qui est toujours la meilleure unité de puissance du peloton."

"Ce n'est absolument pas magique. Ils ont également montré que cette stabilité démontrée au fil des années est ce qui leur donne la capacité d'être extrêmement efficaces du point de vue des coûts. Pour moi, c'est un exemple à suivre, et ça l'est toujours, mais je veux que nous soyons en position de nous battre avec eux l'année prochaine. Ça serait une réussite, d'être capables de les dépasser au championnat."

partages
commentaires
Chronos - Les tableaux comparatifs entre 2016 et 2017
Article précédent

Chronos - Les tableaux comparatifs entre 2016 et 2017

Article suivant

Stroll fera-t-il taire son plus grand détracteur en 2018 ?

Stroll fera-t-il taire son plus grand détracteur en 2018 ?
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021