Renault pourra fournir des moteurs à une 4e équipe en 2018

partages
commentaires
Renault pourra fournir des moteurs à une 4e équipe en 2018
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
21 juin 2017 à 09:35

Le directeur de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, a affirmé que le constructeur français pourrait fournir une quatrième équipe de F1 en 2018.

Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Un Storm Trooper, Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1, Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17 et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Fernando Alonso, McLaren MCL32

Le Losange a déjà eu quatre équipes dans son giron en 2014, avec Red Bull, Toro Rosso, Lotus (qui est devenue la structure officielle fin 2015) et Caterham. Pour l'an prochain, à l'exception notable de McLaren, aucune équipe ne semble avoir besoin d'un bloc moteur.

"Nous avions la capacité d’équiper quatre équipes par le passé", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Ça a parfois été une vraie réussite, à la fin de l’ère V8. Ça a été quelque chose de très difficile et douloureux, au début de l’ère V6. Je pense que nous sommes maintenant revenus dans une position où nous pouvons sérieusement envisager un quatrième client. La fiabilité sera sous contrôle plus tard cette saison, et bien plus l’année prochaine."

"Tout revient à la question de la fiabilité, en termes de personnel, en termes de capacité de production. Comme nous ne produisons pas, cela signifie que c’est une charge que nous transférons à nos fournisseurs, et nous sommes capables d’augmenter ou de diminuer notre clientèle de fournisseurs."

"Avec moins de moteurs l’année prochaine, c’est trois par pilote […], cela rend les choses plus simples à faire. Je ne fais pas une déclaration disant que oui, nous en serions heureux, mais sommes-nous capables de fournir quatre équipes ? Oui."

Même si, en termes de performances, le V6 turbo hybride de Viry-Châtillon n'est pas au niveau des Mercedes et Ferrari, Renault se targue d'assurer un traitement équitable entre tous ses clients. "Franchement, je pense que nous avons démontré par le passé que nous étions capables de nous accommoder du moindre client, du plus exigeant à Caterham."

"Je pense que nous sommes à l’échelle dans la façon de servir nos clients, et je pense que notre égalité de traitement est reconnue. Nous n’avons peut-être pas le meilleur moteur, mais au moins, la façon dont nous traitons nos clients est la meilleure de l’Histoire de la F1, et c’est toujours le cas."

Article suivant
Mercedes ne veut "pas interférer à ce stade" entre McLaren et Honda

Article précédent

Mercedes ne veut "pas interférer à ce stade" entre McLaren et Honda

Article suivant

Monisha Kaltenborn quitte la direction de Sauber

Monisha Kaltenborn quitte la direction de Sauber
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités