Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Frustré, Renault pointe un choix de pneus trop conservateur au départ

partages
commentaires
Frustré, Renault pointe un choix de pneus trop conservateur au départ
Par :
30 juil. 2018 à 08:49

Après avoir signé le cinquième temps des qualifications sur un circuit où l'écurie s'attendait à être à son aise, Renault ne revient qu'avec deux points de Hongrie, au terme d'une journée frustrante.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11, en lutte avec Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team lors de la parade des pilotes
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11, en lutte avec Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

La position de départ de Carlos Sainz était prometteuse mais un premier virage compliqué, en raison du dépassement musclé de Max Verstappen, lui a finalement coûté des positions qu'il n'a jamais pu reprendre par la suite. Finalement il a terminé en neuvième place, rapportant deux maigres points à son écurie. "C’était une course frustrante", a-t-il reconnu. "Le premier tour en tendres était difficile, mais j’ai pris un bon départ jusqu’à ce que je perde quelques places en étant poussé au premier virage."

"Quand la course s’est stabilisée, j’ai commencé à élever la cadence et enchaîné des tours rapides avant de nous arrêter. Le trafic n’a pas aidé et nous a coûté du temps face aux deux McLaren. Elles sont ressorties devant moi après leur premier arrêt. Nous devons étudier ce qu’il s’est passé, mais nous aurions certainement pu faire mieux aujourd’hui."

Lire aussi :

Pour Nico Hülkenberg, parti 13e, la course aura été un long chemin de croix puisqu'en 70 tours, il n'a gagné qu'une position, la faute à une R.S.18 étonnamment peu à son aise et manquant de performance : "La voiture n’avait pas le rythme et l’équilibre était mauvais aujourd’hui. En fin de compte, nous n’étions pas assez rapides. Nous avons connu une bonne course le week-end dernier et cela n’était pas le cas cette fois."

"Le sport automobile est ainsi. Quand vous n’avez pas le rythme, tout devient plus dur et cela l’était encore plus en étant bloqué dans le trafic la plupart du temps. Nous pensions que ce tracé nous conviendrait, donc nous devons comprendre ce qu’il s’est passé et pourquoi la monoplace était difficile à piloter. Nous avons néanmoins hâte d’être aux essais de la semaine prochaine avant d’avoir un peu de repos. L’équipe, les ingénieurs et les mécaniciens le méritent."

Du côté de Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport, l'une des explications de la mauvaise course de Renault a été le choix des pneus tendres au moment du départ : "C’était une journée frustrante et nous savons que nous pouvons faire mieux. Nos deux voitures ont pris un bel envol, mais Carlos a ensuite perdu des positions au premier tour et aucun des deux pilotes n’a pu progresser par la suite. Notre choix de pneumatiques était trop conservateur au départ. La stratégie et l’équilibre de la voiture n’étaient pas bons."

Le bilan de la première partie de l'exercice 2018 demeure cependant positif, avec une quatrième place provisoire au terme des 12 premiers GP, même si le Losange a conscience de devoir faire encore bien mieux au vu de l'écart qui le sépare du top 3 : "Au-delà de cette course, nous pouvons considérer que la première moitié de saison correspond à nos objectifs, mais nous ne pouvons pas nous contenter de notre position au championnat. Nous devons accélérer dans tous les domaines de l’équipe pour non seulement atteindre notre but cette année, mais aussi poursuivre nos progrès dans notre projet à long terme en étant compétitifs au plus haut niveau dans les années à venir."

Et cela passera notamment par les essais organisés ces mardi et mercredi sur le circuit du Hungaroring, où des choses vont être testées pour la fin de saison : "Deux jours d’essais au Hungaroring nous attendent désormais. Nous travaillerons sur ces domaines en les incluant à notre programme visant à développer des éléments pour la seconde moitié de la saison et à valider les directions à prendre pour l’an prochain."

Article suivant
Ericsson révèle qu'il court depuis 2 ans sans embarquer de boisson

Article précédent

Ericsson révèle qu'il court depuis 2 ans sans embarquer de boisson

Article suivant

Wolff clarifie sa remarque sur le "parfait lieutenant" Bottas

Wolff clarifie sa remarque sur le "parfait lieutenant" Bottas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Course
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique , Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard