Renault hors de cause dans les problèmes de Red Bull?

Jerez, G

Jerez, G.N/B.S. - Nous ne vous apprendrons rien en vous expliquant que les premiers essais de la nouvelle RB10 sont bien loin de s'être bien passés !

Le développement en piste de la RB10 se voit compromis pour des problèmes de puissance électrique de la nouvelle unité de propulsion hybride du Losange…mais pas uniquement !

Renault Sport F1, par le biais de son porte-parole Rémy Taffin, avouait ainsi en début de semaine que des problèmes étaient liés au stockage de l’énergie électrique dans les batteries et de l'alimentation en électricité du moteur ERS.

Le motoriste Champion du Monde en titre a immédiatement réagi, mercredi soir, en installant de nouveaux câbles de puissance pour la partie ERS de la voiture, en y passant toute la nuit. Mais dès jeudi matin, les mêmes ennuis apparaissaient sur la RB10 avec Daniel Ricciardo, abrégeant le baptême de feu de l’Australien.

Cette fois-ci, en revanche, Renault se pose en accusateur, comprend ToileF1 : d'après la matière grise du motoriste Français, ces soucis rencontrés sur la RB10 seraient simplement liés à l’exiguïté du compartiment moteur de la voiture de l'écurie autrichienne !

En effet, les câbles de puissance transportant 600V à 40 Mégajoules ne sont pas suffisamment refroidis vu leur positionnement dans le châssis. Par rapport à la proximité des collecteurs d’échappement, l’intégration du bloc Français est qualifiée d’extrême et peu fiable pour les périphériques par Remy Taffin. CQFD.

Sur la photo ci-dessous, aimablement cédée par notre confrère Romain Mathon à Jerez, on peut apercevoir dans la loupe qu'un câble est en incandescence, quelques instants avant l’immobilisation de la Red Bull.





Ces câbles alimentant le moteur ERS du V6, se situent dans de petits canaux moulés dans les pontons de la RB10. Leur emplacement, le manque de refroidissement, ainsi qu’un logiciel défectueux dans l'ECU de contrôle de l'ERS : l’énumération des paramètres cavaliers sont nombreux, et font que ces câbles surchauffent et…entrent en combustion ! Dès hier, en fin d'après-midi, Adrian Newey s’est vu demander de retourner à Milton Keynes devant la planche à dessin pour tenter de trouver une parade provisoire, afin de pouvoir remettre la RB10 en piste, et ainsi pouvoir collecter des informations servant à son développement. Dès ce vendredi matin, on a pu observer qu'une solution provisoire a été mise en œuvre afin que la RB10 puisse regagner la piste. Un carénage a été monté, afin que l'air circulant le long du fond plat puisse aspirer par son passage les calories émanant de ces câbles et de leur environnement hostile.

Nul doute que l'arrière de la RBR est en cours d'examen et qu’une nouvelle étude de design a déjà été lancée… Courage !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Adrian Newey
Type d'article Actualités