Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
16 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
37 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
100 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
121 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
226 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Renault voit une chance "de jouer les titres" dans les règles 2021

partages
commentaires
Diapo
Liste

1/3

Photo de: Renault F1

2/3

Photo de: Renault F1

3/3

Photo de: Renault F1

Par :
31 oct. 2019 à 17:56

Alors que son avenir en Formule 1 au-delà de 2021 n'est pas assuré, Renault a salué l'adoption de la réglementation 2021 et les "opportunités importantes" qu'elle représente.

Ce jeudi, la réglementation 2021, celle d'une révolution annoncée de la Formule 1 sur les plans sportif, technique et financier a été approuvée puis dévoilée plus en détails. Plafond de dépenses, monoplaces futuristes, écarts resserrés et changements drastiques pour favoriser les luttes en piste sont évidemment au programme comme cela est désormais su depuis le début du processus.

Un processus que Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault F1, a tenu à saluer. "L’approbation des Règlements Financier, Technique et Sportif 2021 par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA marque la conclusion d’un travail complet mené par la Formule 1, la FIA et les équipes. Ils confirment également la vision du nouveau propriétaire de la F1, qui souhaite un sport plus équitable, plus divertissant et durable, sans trahir l’ADN qui nous fait aimer cette discipline complexe à laquelle Renault est fidèle depuis quarante-deux ans."

Lire aussi :

Une phrase particulière dans le contexte de l'écurie française. Celle-ci, quatrième en 2018, ne pourra certainement pas rééditer sa performance en 2019. Surtout son avenir au-delà de 2020 va dépendre du processus d'analyse approfondi que la nouvelle direction a lancé et qui va mettre sur la table l'ensemble des projets de la marque, y compris la F1, même si celle-ci n'est pas particulièrement ciblée.

Abiteboul de poursuivre : "En dépit de certains compromis visant à aligner les différents modèles créés par les accords Concorde actuels et ses disparités non viables, ces mesures représentent des opportunités importantes pour une équipe comme la nôtre, augmentant ainsi nos chances de réduire l’écart vers le sommet et de jouer la victoire et les titres dans des délais raisonnables. Nous continuerons à travailler ensemble pour peaufiner ces réglementations, mais le fait que les fondamentaux soient désormais confirmés nous permettra de planifier les développements nécessaires d’ici la première course de 2021."

L'écurie en a aussi profité pour dévoiler des rendus informatiques de la monoplace de base présentée par la Formule 1 mais aux couleurs de Renault (à découvrir en cliquant sur les flèches de part et d'autres des images sous le titre de l'article).

Article suivant
Photos - Toutes les images de la future F1 2021

Article précédent

Photos - Toutes les images de la future F1 2021

Article suivant

Plafond budgétaire 2021 : comment ça marche ?

Plafond budgétaire 2021 : comment ça marche ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard