Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
31 oct.
Prochain événement dans
31 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
04 déc.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
73 jours

Renault - Le rythme de Red Bull sera une référence "douloureuse"

partages
commentaires
Renault - Le rythme de Red Bull sera une référence "douloureuse"
Par :

Renault pense que la douleur de se faire battre par son écurie cliente, Red Bull, en 2016 sera positive et mettra en lumière les progrès à réaliser avant de revenir au premier plan.

Nick Chester, Directeur Technique Lotus F1 Team
Nick Chester, Directeur Technique Renault Sport F1 Team
Carlos Ghosn, PDG de Renault
La Renault R.S.16
La Renault R.S.16
La Renault R.S.16
La Renault R.S.16

Le constructeur français ne se fait aucune illusion quant à la longueur du chemin à parcourir pour revenir aux avant-postes en Formule 1, Carlos Ghosn, président de la marque, ayant indiqué que son équipe se donnait trois saisons avant de remonter régulièrement sur les podiums.

Renault, cependant, aura dans ses rangs pour 2016 une véritable écurie de pointe, Red Bull, qui bénéficiera d’une unité de puissance identique bien que rebadgée TAG Heuer.

Nick Chester, directeur technique châssis de Renault, estime difficile de devancer l’écurie autrichienne cette saison mais salue le fait que sa propre structure ne cherchera pas à se cacher.

"Ça va nous donner une référence au niveau du châssis et ça sera peut-être douloureux, mais c’est bon à savoir en quelque sorte", a-t-il expliqué pour Motorsport.com. "Nous savons que Red Bull fait un très bon châssis. Nous saurons la différence des temps au tour et ça sera un objectif."

"Et, pour être honnête, nous ne nous attendons pas à être à leur niveau cette année. Nous devons commencer à améliorer l’équipe et à bâtir de ce côté-là."

Phase de reconstruction

Même si Lotus a impressionné l’an passé en réalisant de bons résultats, avec notamment le podium de Romain Grosjean en Belgique, malgré un budget très limité et le manque de développement qui en découlait.

Pour Chester, la saison 2016 pourrait s’avérer toute aussi délicate : "Pour cette saison, nous sommes réalistes. Nous avons beaucoup de travail de construction de l’équipe à faire et nous voulons être fiables et montrer à quel point nous pouvons progresser pendant l’année."

"Mais nous ne nous fixons pas d’objectif au championnat, ou une position au classement. Nous voulons seulement faire un travail crédible et commencer à montrer que nous pouvons progresser."

Mercedes et Ferrari loin devant

Par ailleurs, le Britannique ne s’attend pas à autre chose qu’une lutte entre Mercedes et Ferrari à l’avant du peloton pour la saison à venir. Il estime que les deux structures vont se pousser mutuellement et feront le vide autour d’elles.

"Je pense que ces deux équipes vont s’éloigner de Williams. Je ne sais pas où sera Red Bull, mais pas loin [de Williams] j’imagine. Force India essaiera d’être dans cette lutte, mais est-ce qu'ils réussiront ou non, je ne sais pas. Mais je pense que les deux premiers seront probablement assez loin."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Resserrer les performances, la recette pour améliorer le spectacle ?

Article précédent

Resserrer les performances, la recette pour améliorer le spectacle ?

Article suivant

Maldonado à la recherche d'une alternative

Maldonado à la recherche d'une alternative
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Renault F1 Team
Auteur Jonathan Noble